La face cachée du support des bases de données : une triple stratégie pour en finir avec les coûts exorbitants

La majorité des entreprises sont confrontées à un problème avec leur base de données Oracle. Elles utilisent bien souvent, à leur insu, un plus grand nombre de bases de données et de versions qu'elles ne l'imaginent. Et elles les utilisent en croyant qu'elles bénéficient d'un support adéquat. Quoi qu'il en soit, elles sont nombreuses aujourd'hui à faire face à des risques majeurs en raison de bases de données qui ne font pas l'objet de l'attention requise. Une enquête récente menée auprès des entreprises, relative aux bases de données Oracle, révèle que la plupart sont équipées de multiples bases de données : plus de 75 % des entreprises interrogées reconnaissent exploiter plus de 10 bases de données ; 33 % plus d'une centaine, et 8 % plus de 1 000[1]. Or, l'environnement des bases de données est complexe et plus elles sont nombreuses, plus il est difficile d'en assurer le suivi et de maintenir un paysage clair. Aujourd'hui, près de la moitié des entreprises…

RGPD : l’opportunité pour les marques d’hyper personnaliser l’expérience client

Grâce à l’équilibre dans la relation entreprise – consommateur apporté par le RGPD, les marques ont l’opportunité de se différencier en favorisant une expérience client unique et individualisée. S’adapter à nouvel équilibre entreprise – consommateur À l’heure du digital et du volume exponentiel de données collectées au quotidien, la question de la confiance des clients est cruciale. En 2017, seuls 10% des clients dans le monde estimait avoir un contrôle suffisant de leurs données personnelles (études CSA). Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la collecte et le traitement de ces données doit se faire de façon transparente, loyale et avec le consentement explicite du client. Le règlement impose aux entreprises l’obligation d’expliquer de façon claire et intelligible la finalité de l’usage de ces données et sur quelle durée celles-ci pourront être utilisées. Le RGPD rééquilibre la relation au profit du consommateur en renforçant leurs droits…

L'enfer des silos de données : vers la rédemption

Il existe une étrange histoire sur l'enfer et le paradis. En enfer serait dressée une grande table remplie de mets délicieux, mais les convives mourraient de faim car leurs couverts seraient si longs que la nourriture en tomberait avant d'avoir pu atteindre leur bouche. Au paradis, on retrouverait les mêmes table et couverts mais cette fois, les convives seraient en bonne santé. Pour quelle raison ? Parce qu'ils se nourrissent les uns les autres. Au lieu d'avoir une vision individuelle de la nourriture, des couverts et des convives, les personnes qui se trouveraient au paradis comprendraient l'importance de la communauté et du partage. De la même manière, des données compartimentées et difficiles à partager peuvent avoir un effet néfaste sur la santé d'une entreprise. Il suffit de demander à un responsable IT de parler de la gestion des infrastructures de données historiques pour comprendre cet « enfer ». Au-delà du miracle, il existe heureusement des innovations…

La data intelligence, le maillon fort de l’expérience client et utilisateur

L’expérience client (CX) et utilisateur (UX) est aujourd’hui un sujet clé pour l’ensemble des entreprises. Ces dernières investissent ainsi des ressources conséquentes pour s’appuyer sur des dispositifs éprouvés leur permettant de moderniser leurs approches traditionnelles et de se démarquer de la concurrence en offrant toujours plus : de qualité, de service, de personnalisation, etc. Dans ce contexte, nous observons que tous ces projets disposent d’un point commun : les données. Cet « or numérique » (on a coutume de dire que la data est « le nouvel or noir ») est en effet un élément central pour opérer sa transformation digitale et enrichir l’expérience proposée aux utilisateurs. A condition de savoir l’analyser et l’exploiter de façon intelligente ; raison pour laquelle on parle de « data intelligence ». Voyons quelques-uns des cas d’usage concrets les plus fréquemment rencontrés en entreprise. L’Intelligence Artificielle (IA) appliquée au…

Faire carrière dans le Big Data : les métiers vers lesquels s'orienter

5 ans après son avènement, vous avez compris que le Big Data est une tendance de fond, pas juste un phénomène de mode. Vous avez compris que vous pouvez y bâtir une carrière. Dans cette chronique, vous allons revenir sur l'orientation dans le Big Data. En particulier, vous apprendrez les 6 principaux métiers du Big Data et les compétences requises par chacun d'entre eux. Métier #1 : l'ingénieur de données (Data Engineer) Ce profil est spécialisé dans la gestion des données à large échelle. Cela signifie que cette personne sait utiliser des frameworks de calcul massivement parallèle tels que Hadoop ou Spark pour gérer les problématiques de données en entreprise. L’ingénierie de données Big Data requiert la double maîtrise des technologies du Big Data (principalement Hadoop, Spark, SQL, Hive, Pig, Oozie, ElasticSearch, Nifi, HBase, Spark Streaming, Kafka, HDFS, Shell) et des techniques de data management. (Formats de données, architectures distribuées, gestion…

La démocratisation de l’utilisation de l’Intelligence Economique

C’est indéniable, les plateformes d’échanges, les réseaux sociaux et sites collaboratifs ont pris une place importante. Désormais les individus sont acteurs de l’évolution de l’entreprise. Ces derniers ajoutent de la valeur. Par conséquent, cette implication des individus dans le monde de l’entreprise crée une grande masse d'informations dont les enjeux ne sont toujours pas quantifiables. Face à cet engouement, les entreprises investissent dans les réseaux généralistes et spécialisés, notamment, à des fins d’analyse de données. Plusieurs types d’analyses statistiques peuvent être appliquées pour exploiter ces données (Analyses descriptives, analyses inférentielles, analyses prédictives et analyses Exploratoires). Cela dépend du domaine, de la masse de données et surtout de l’approche projet (plus exactement du besoin). La nécessité d'exploitation de cette masse d'informations a créé de nouveaux besoins. Parmi lesquels : la surveillance des…

Data, Expérience Client et Intelligence Artificielle : des leviers de développement clés pour les marques

Chaque jour les clients interagissent avec les marques. Ils expriment leur satisfaction sur l’utilisation des produits et services, ils en apprécient les améliorations, et partagent leurs avis avec leurs pairs, leurs amis, voire avec des inconnus. En étant à l’écoute de ses clients, on constate qu’ils sont tout à fait prêts à partager avec ces précieuses informations. Se pose alors la question de savoir comment les entreprises, réagissent face aux comportements de leurs clients. La réponse à cette question est d’importance car elle détermine le niveau de qualité de l’expérience client que proposée. Il n’y a pas si longtemps, les consommateurs étaient assez limités dans leurs échanges avec les marques. L’adoption généralisée des nouvelles technologies de ces dernières années a considérablement développé les échanges entre marques et consommateurs. Ces nouvelles manières de communiquer avec le marché ont logiquement amené les entreprises à…

Jusqu’où doit aller la personnalisation au profit de la relation client ?

Vouloir créer un service clientèle personnalisé ne date pas d’hier. Les petites entreprises et les commerces de proximité ont compris depuis bien longtemps qu’il était essentiel de bien connaitre ses clients pour instaurer une relation basée sur la confiance. Alors que les attentes des clients continuent d’évoluer, les entreprises tentent de se différencier face à la concurrence, faisant de l’expérience personnalisée un pilier clé de la fidélisation à long terme dans toutes les industries. Pensant bien faire, les entreprises se heurtent souvent à une autre réalité, celle de la perception. En effet, il existe un véritable décalage entre ce que les consommateurs souhaitent et ce que leur proposent les entreprises. Lorsque 83% des consommateurs déclarent qu’ils ont rencontré au moins un problème lors de leur interaction avec une marque, et que cela influe sur la perception qu’ils ont de cette entreprise, les principaux intéressés sont 80% à penser que…

Données à caractère personnel : cartographie des traitements et registre des activités de traitement, quelles différences? L’un peut-il remplacer l’autre?

Le RGPD dans son article 30 rend obligatoire le Registre des activités de traitement pour certaines entreprises. La Cartographie des Traitements, même si elle n’est pas exigée formellement par le RGPD, est quant à elle indispensable dans la pratique pour toutes les entreprises car elle est au cœur de la démarche de conformité au RGPD. Quelles sont les caractéristiques principales de ces outils qui, pour des raisons diverses, apparaissent comme indispensables ? Bien qu’ils semblent proches, sont-ils pour autant équivalents ou interchangeables ? Le Registre des activités de traitement, une obligation légale Le Registre des activités de traitement est un outil obligatoire pour toutes les organisations de plus de 250 salariés. Les entreprises de moins de 250 salariés ne sont donc pas dans l’obligation de mettre en place un Registre des activités de traitements, sauf : -pour un traitement susceptible de comporter un risque pour les droits et les libertés des personnes…

2019 : Alteryx présente ses tendances IT

L’IoT, la Blockchain, l’Automatisation des processus métier et l’IA seront les thématiques clés de l’année 2019. Ces tendances technologiques rythmeront les projets IT de nombreuses entreprises dans les prochains mois. L’heure n’est plus à la réflexion, mais à l’action ! L’Automatisation des processus métier : en avant toutes ! Les entreprises reconnaissent, de manière unanime, l’impact économique d’une utilisation optimale des données. Néanmoins, force est de constater que beaucoup d’entre elles ont du mal à les transformer en informations exploitables. Désormais, tirer profit des données pour faciliter la prise de décision ne peut plus être l’apanage d’une personne ou d’un département. Il est primordial que chaque employé soit habilité, peu importe son acuité technique, afin d’accompagner et accélérer l’automatisation des processus d’entreprise. Pour cela, l’utilisation d’outils d’analyse en libre-service, grâce…

Quand le prédictif s’invite dans la gestion des inter-contrats

De nos jours, gérer ses ressources, et plus particulièrement ses inter-contrats, est un sujet stratégique pour nombre d’ESN et de sociétés de services qui ne savent pas comment résoudre cette situation fréquente. Dans ce contexte, nombre de possibilités existent, souvent créées en interne et rarement standardisées. Une nouvelle approche semble émerger et se développer auprès de quelques précurseurs qui ont su mener à bien leur propre transformation digitale. Cette dernière découle des dernières innovations rendues possibles notamment grâce à l’intelligence artificielle (IA), au machine learning ou encore aux technologies prédictives. Plus d’intelligence pour anticiper et conseiller Un challenge des société de service informatique consiste donc à bien gérer les missions de leurs consultants et à les positionner sur des projets adaptés, notamment dans le cadre de délégation de personnel auprès d’autres ESN par exemple. Il est fondamental de pouvoir…

RGPD : Chacun doit jouer une partition de concert… et sans fausse note

La conformité au Règlement Général de Protection des Données (RGPD) concerne tous les collaborateurs de l’entreprise. Elle dépend autant des acteurs de l’organisation que l’harmonie d’un concert concerne tous les musiciens d’un orchestre. A la moindre fausse note, le résultat peut être catastrophique. A la moindre faille de sécurité, la non-conformité peut l’être tout autant. Si le chef d’orchestre, le PDG de l’entreprise, délègue à son DPD (Délégué à la Protection des Données ou en anglais DPO : Data Protection Officer - https://www.cnil.fr/fr/designation-dpo), il n’en reste pas moins que pour le tempo de la mise en conformité, la responsabilité de chaque collaborateur de l’entreprise est engagée. Si chaque musicien contribue à la beauté de l’œuvre musicale, chaque collaborateur est porteur de la sécurité et de la confiance placée dans les processus de l’entreprise. Pour continuer avec cette métaphore, dans un orchestre, chacun est…

Les 5 tendances de l'Expérience Client à suivre en 2019

Quels que soient l’environnement ou l’âge des individus, les sensations pèsent sur leurs décisions. C’est pourquoi la prédominance de l’expérience client est sur la liste des tendances de ces cinq dernières années. De ce fait, 81 % de spécialistes marketing qui déclarent s’attendre à ce que la bataille se livre uniquement sur le terrain de l’expérience client dans les deux ans à venir. Alors que l’année 2018 vient de se terminer, quelles sont les tendances de l'Expérience Client à suivre en 2019 ? 1. Augmentation des organisations qui exploitent leurs données client Malgré toutes les technologies disponibles pour collecter et traiter les données, seules 10 % des organisations exploitent leurs données client. La situation va néanmoins changer car les entreprises qui exploitent leurs données client devraient encaisser 1,2 trillions de dollars américains en 2020. Selon Forrester, les objectifs de ces colosses de la perturbation numérique sont clairs :…

Mes prédictions pour 2019 : Objets, données, mais surtout algorithmes

Au cœur du cycle objets, données, algorithmes, les données sont un composant essentiel. Mais n’oublions pas les algorithmes, dont l’explicabilité et l’auditabilité, deviendront en 2019 un élément stratégique. Une gouvernance des données, mais également de ces algorithmes ; Et quelques regards lancés à titre d’information en direction de l’informatique quantique : voici ce qui me semble important en 2019 dans le monde de la science des données. Début d’année, période des vœux, mais également tradition des prévisions. Les éditeurs s’attellent à un exercice complexe : prévoir le futur à court terme, ou plus exactement prévoir le futur qui les arrangera, et mettra en lumière des « tendances » qui sont, comme par hasard parfaitement en phase avec les solutions qu’ils proposent. Un travail de compilation des différentes prévisions, complexe et finalement inintéressant, mettrait certainement en lumière que tout, et son contraire, est finalement…

2019 ou l’année du multi-cloud et de la donnée

Alors que nous venons d’entamer une nouvelle année, les prédictions vont bon train sur les grandes tendances technologiques qui vont animer le monde cette année. 2019 s’annonce comme l’année de la bascule pour les organisations qui vont commencer à accéder à de bien meilleurs indicateurs via leurs données et entrer de pleins pieds dans l’ère du data driven. Plusieurs tendances et faits marquants vont d’ailleurs venir appuyer ces évolutions en 2019. Le multi-cloud a le vent en poupe Les déploiements d’architectures de données se limitent de moins en moins à un seul cloud. Les indicateurs montrent que les grandes entreprises qui ne travaillent pas déjà en multi-cloud s’engagent dans cette voie. Et c’est logique : D’une part, la plupart des utilisateurs veulent avoir le choix et éviter d’être pieds et poings liés avec un seul fournisseur, d’autre part, chaque plateforme a développé un ou plusieurs domaines d’expertise technologique et construire…

Les données ont une pierre angulaire : la confiance

La Journée Mondiale de la Protection des Données aura lieu à la fin d’un mois de janvier 2019 mouvementé : le vol de données de centaines d’élus en Allemagne, le piratage de 772 millions d’adresses e-mail connu sous le nom de Collection #1, l’amende infligée à Google pour non-respect du RGPD, sans oublier les enquêtes chez Facebook qui sont encore en cours, depuis l’affaire Cambridge Analytica. Plus de 2,5 milliards de milliards d’octets de données sont créés chaque jour. Ce rythme ne va aller qu’en accélérant à mesure que les voitures autonomes, les capteurs, les drones et l’Internet des objets (IoT) inaugurent de nouveaux formats à la vitesse grand V. Clairement, notre avenir sera « data » ou ne sera pas. Ces données représentent la sève de l’entreprise et leur utilisation adéquate nécessite un élément essentiel à son succès : la confiance. Si l’on bannit les données, ou la confiance nécessaire à leur protection, le monde s’écroule…

Métier d'avocat : quelles avancées à l'ère du numérique

Allier la recherche d'informations tout en préservant l'incommunicabilité de ces éléments est un enjeu de force pour les cabinets d'avocats. Certains ont tiré parti des dernières avancées technologiques pour relever ce challenge. Les cabinets d'avocats n'échappent pas à l'obligation de mise en conformité à la suite de l'entrée en vigueur du règlement européen relatif à la protection des données personnelles. les avocats composent au quotidien avec un volume massif de données à caractère sensible. L'application du règlement a donc un impact conséquent pour la profession en imposant aux cabinets d'assurer un contrôle absolu et une sécurité sans faille de ces données. Outre l'enjeu relatif au traitement de ces données, les professionnels du secteur perdent parfois un temps précieux dans la recherche d'informations, de contenus et de documents pertinents dans leur contexte de travail. Ces derniers étant souvent hébergés dans plusieurs systèmes et dans des…

Virtualisation des données : les 3 prédictions de Denodo pour 2019

A l’heure où le big data est devenu une ressource essentielle aux entreprises, Olivier Tijou, Directeur Général de Denodo France, Belux et Suisse francophone, dévoile ses prédictions pour 2019. Technologie émergente et peu démocratisée en France, la virtualisation des données s’impose pourtant comme un enjeu de compétitivité majeur pour les sociétés. En offrant des services d’intégration, d’abstraction et de gestion des données en temps réel, la virtualisation des données offre des performances inégalées, un accès unifié à un large éventail de sources de données (d’entreprise, big data, services d’APIs, cloud et non structurées), ainsi que les services de données et la gouvernance les plus agiles. En 2019, le recours à la virtualisation des données deviendra un différenciateur permettant l'accélération de la transformation numérique, ce qui permettra aux entreprises l’ayant adoptée de rester devant leurs concurrents. 1. L’intégration du…

Big data Vs Smart data : comment mieux tirer profit de ses données?

La donnée a été, sans conteste, le mot de l’année et nul besoin de rappeler son importance pour les entreprises. Grâce à l’essor technologique et l’augmentation du volume de données générées, on ne compte plus les secteurs d’activités qui ont été transformé par le Big Data. Télécommunications, retail, fitness, banque ou encore énergie, le Big Data permet d’analyser des données structurées ou non structurées, afin d’améliorer ses services et augmenter ses revenus. Afin de répondre aux besoins de leurs clients, les entreprises doivent donc optimiser leurs stratégies et processus et tirer profit des données dont elles disposent. Pour y parvenir, les organisations optent désormais pour des stratégies data driven, où la qualité de la donnée est aussi importante que la quantité : le Big Data doit devenir le Smart Data. Data scientist : le métier du 21e siècle ? Pour cela, elles sont nombreuses à rechercher, désespérément, des experts afin…

Face à l'iceberg Master Data, le rôle clé des utilisateurs métiers

Quand utilisateurs métiers et data stewards font cause commune pour gérer et documenter les données de référence. Aujourd'hui encore, à l'heure du numérique tout-puissant, les données et leur gouvernance restent un challenge d'ampleur pour les entreprises. En cause, les difficultés de gestion et les problèmes de qualité qui perdurent au sein des référentiels, plaies de toute transformation digitale. Les données en question sont à la fois les données transactionnelles, liées au métier de l'organisation (bons de livraisons, factures…) et les master data (données de référence), non directement liées aux opérations, mais critiques pour fluidifier les processus opérationnels parce qu'à la base de toutes transactions. On ne peut établir une facture sans le nom du client, son adresse, une désignation article, etc. C'est souvent sur cette seconde catégorie de data que le bât blesse le plus. De gros efforts d'investissements dans les systèmes d'information ont…

Sécurité de l’IoT : comment résoudre ce casse-tête ?

D’après les prévisions, il y aura plus de 75 milliards d’objets connectés en activité d’ici 2025, soit plus du triple par rapport à aujourd’hui. L’impact de l’IoT (Internet des Objets) dans nos vies et dans les entreprises s’annonce donc majeur, d'où l’importance primordiale de sécuriser les appareils et les flux de données qu’ils génèrent. Les appareils connectés, et communiquant entre eux, prennent une place de plus en plus importante dans nos vies, qu’il s’agisse des lumières que l’on peut allumer avec son smartphone, des imprimantes qui commandent elles-mêmes un nouveau toner à remplacer ou encore des assistants virtuels qui activent la radio sur commande vocale. Ces derniers, qu’ils se nomment Siri, Alexa ou Google Home, font entrer les réseaux au cœur du quotidien des utilisateurs. Comme pour la plupart des développements technologiques, l’impact de l’Internet of Things (IoT) suscite donc des inquiétudes, et à juste titre.…

Les 10 grandes tendances de la BI pour 2019

Quelles seront les tendances BI de l'année 2019? Une question de début d'année qui offre l'occasion de passer en revue les tendances et technologies émergentes qui vont façonner le secteur de la BI et ouvrir de nouveaux horizons pour les entreprises. L'année 2018 a été marquée par l'innovation et les améliorations en matière de produits et de services, incitant les entreprises à donner la priorité à une approche moderne de la BI et à réorganiser leur activité pour exploiter tout le potentiel de leurs données. 1. L'avènement de l'IA transparente La promesse de l'IA est de renforcer notre compréhension des données grâce à l'automatisation de la prise de décisions. À mesure que nous nous appuyons de plus en plus sur l'IA et le machine learning, nous nous interrogeons pourtant sur la fiabilité des recommandations générées par des modèles automatiques. En effet, de nombreuses applications de machine learning ne proposent pas de manière transparente de…

Les obstacles de la course vers la transformation digitale

Selon le rapport Are Businesses Really Digitally Transforming or Living in Digital Denial, 85 % des décideurs d'entreprise estiment qu'ils disposent d'un délai de seulement deux ans pour réaliser des percées significatives dans leur transformation numérique avant de souffrir financièrement et / ou de prendre du retard sur leurs concurrents. D'ici 2021, Forrester prévoit que les entreprises axées sur le prédictif remporteront un succès de l'ordre de plus d'un milliard € par an, en exploitant systématiquement les connaissances à l'échelle de leur organisation et en les mettant en œuvre pour créer un avantage concurrentiel orienté client. Les entreprises transforment plus rapidement leurs données en valeur commerciale. Pourtant les nombreux défis qu'il reste à relever les empêchent d'aller plus loin. Parmi eux : la confidentialité et la sécurité des données, une faible démocratisation de l'information au sein des organisations, un manque de formation sur la…

Data, machine learning et écosystèmes partenaires au coeur des entreprises

Dans une époque où l’innovation règne en maitre, les entreprises font Pierre-Yves Albrieuxaujourd’hui face à des défis majeurs pour assurer pleinement leur transformation en envisager l’avenir sereinement. Construire un réseau de partenaires et de talents solides, améliorer la gestion et l’exploitation des données, assurer la sécurité des systèmes et infrastructures, accélérer le développement de modèle de machine learning… sont autant d’enjeux capitaux pour 2019. Construire un écosystème solide de talents et de partenaires Aujourd’hui, de nombreuses entreprises open source peinent encore à recruter des développeurs qualifiés. En 2019, afin d’attirer les nouveaux talents, les fournisseurs n’auront d’autre choix que de s’associer à des fondations, telle l’OpenStack Foundation ou la Ceph Foundation. Les fournisseurs open source ont besoin de développeurs qui interagissent avec l’ensemble de la communauté et sont contributeurs de multiples…