Le machine learning, nouvel expert en cybersécurité ?

En 2017, d’après le Club des Experts de la Sécurité de l'Information et du Numérique (CESIN), plus de 9 grandes entreprises sur 10 ont subi une attaque pouvant engendrer dans les cas les plus sévères une paralysie des services ou un arrêt de la production, avec un impact négatif sur le chiffre d’affaires1. Malgré une protection des systèmes d’information (SI) et des utilisateurs de plus en plus vigilants, les cyberattaques se multiplient, sont de plus en plus sophistiquées et font davantage de dégâts. Comment les entreprises peuvent-elles faire face à ce défi ? Les entreprises, plus vulnérables que jamais Les cyberattaques se sont intensifiées ces dernières années à cause, entre autres, de l’augmentation du nombre d’appareils connectés[1]et la publication de code malveillant (ex : EternalBlue, Wanacry) qui augmentent les chances du hacker d’arriver à son but. Les entités semi-publiques[2]et publiques ainsi que les grandes et moyennes entreprises, tous…

Les données personnelles en péril : Analyse des erreurs de Ticketmaster et de British Airways

Alors que l'affaire Ticketmaster a défrayé la chronique au début de l’été et que British Airways vient de déclarer une brèche massive, après nombre de grandes entreprises depuis le début de l’année, les sociétés grandes comme petites sont en proie à des difficultés importantes quant à la protection de la vie privée. Il y a plusieurs leçons à tirer des erreurs commises par Ticketmaster ou BA. Voici les principales qui méritent d’être soulignées. Avec l'entrée en vigueur de réglementation comme le RGPD, les entreprises ne peuvent plus se cacher quant à la perte des données personnelles de leurs utilisateurs. Et c'est exactement ce qui s'est passé fin juin pour le géant de la billetterie en ligne, Ticketmaster. Ce dernier a informé ses utilisateurs que leurs données personnelles avaient « peut-être » été compromises. Pour une entreprise de cette ampleur, c'est encore plus douloureux car une telle annonce est largement diffusée et relayée. La…

Réussir la personnalisation : comment les données peuvent améliorer l’expérience client

Si les consommateurs sont ravis de fournir des informations personnelles en échange d’une meilleure expérience, la personnalisation, mal gérée, peut se retourner contre les marques. C’est un fait établi : les marques recueillent des données personnelles concernant des millions de consommateurs. Les entreprises suivent nos achats passés, nos historiques de navigation sur Internet et même notre situation géographique. La plupart des utilisateurs natifs numériques « toujours connectés » le comprennent. Les entreprises accordent donc une priorité élevée à la personnalisation. Cependant, beaucoup d’entre elles ont des difficultés à gérer et exploiter les données de leurs clients, tant pour documenter leur stratégie de gestion de l’expérience client, que pour tenir leur promesse d’une véritable personnalisation. Les clients veulent se sentir aidés, pas espionnés Les acheteurs sont plutôt d’accord pour partager leurs données personnelles avec une marque…

Assistants vocaux ou chatbots d'entreprise, place au langage naturel

La commodité de la parole face à la discrétion du texte Si l'on ne parle que d'elle, la technologie voix semble surtout trouver à s'imposer dans les foyers et en voiture. En entreprise, et ce malgré quelques belles initiatives, les assistants vocaux peinent encore à faire leur place. Cependant, il ne faut pas confondre interface et technologies de fond. L'entreprise est le lieu idéal pour que s'exprime pleinement l'intelligence artificielle et les interactions en langage naturel entre l'homme et la machine. Raz-de-marée des assistants vocaux dans la vie privée Les technologies voix ont le vent en poupe ! La sortie en France d'Alexa fait les beaux jours de la presse IT grand public, et ses concurrents se bousculent aux portes des domiciles et des voitures connectées. Oui les assistants vocaux sont très appréciés et c'est en tout état de cause une réponse parfaitement appropriée à toutes les situations où l'utilisateur n'a pas la liberté d'écrire et de lire (en…

Du chatbot à l’intelligence artificielle : la productivité de demain se prépare aujourd’hui

Selon une étude, 80 % des entreprises utiliseront des chatbots pour gérer leurs interactions clients d’ici 2020[1]. Dans ce paradigme économique boosté par les nouvelles technologies, les agents conversationnels et l’intelligence artificielle constituent une petite révolution : leur disponibilité, leur rapidité et leur précision en font des outils incontournables. Si les entreprises les pensent encore coûteux et complexes à mettre en place, elles ont néanmoins tout intérêt à miser sur ces technologies dès aujourd’hui pour préparer l’avenir. Des entreprises curieuses… mais globalement frileuses 39 % des entreprises françaises sont convaincues que les chatbots vont, à terme, révolutionner leur manière de travailler[2]. Service client 2.0, aide interne aux collaborateurs, mise en place d’un marketing intelligent ou d’une aide au recrutement : l’offre produite par les start-ups est abondante et répond à la demande croissante des sociétés. Ainsi, le…

Le recours à l’intelligence artificielle, nouvel enjeu organisationnel pour les gérants d’actifs

Les innovations technologiques offrent de réelles opportunités de développement de nouveaux modèles prédictifs et de nouvelles stratégies d’investissement. Mais la barrière à l’entrée est élevée. Un rapport de l’AIMA (Alternative Investment Management Association) d’avril 2018, en partenariat avec Aberdeen Standard Investment, souligne le rôle toujours plus crucial de l'intelligence artificielle pour l'industrie des hedge funds : les sociétés qui ne développent pas ces capacités pour supporter leurs processus d'investissement pourraient bientôt se retrouver en position concurrentielle désavantageuse. Les applications de l’IA dans les décisions d’investissement intéressent beaucoup les asset managers, tant alternatifs que plus traditionnels. Si certaines des techniques quantitatives utilisées dès les années 90 relevaient déjà du développement de l’intelligence artificielle, celles-ci ne participaient alors pas à la révolution actuelle, rendue…

Solution d’élaboration budgétaire : quels bénéfices ?

L’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises hésitent à franchir le pas pour mettre en œuvre une solution d’élaboration budgétaire réside dans la difficulté d’imaginer les bénéfices associés. En dehors d’une collecte plus rapide et plus sécurisée des données. il existe de nombreuses raisons objectives directement liées à l’amélioration de l’agilité de l’entreprise et à une collaboration plus efficace des différents départements et business units en son sein. 3 raisons souvent avancées pour outiller ses processus prévisionnels Les principaux bénéfices perçus par les directions financières sont centrés sur la résolution des problématiques directement liées aux besoins du contrôle de gestion : un besoin de traitement plus rapide et moins consommateur de tâches à faible valeur ajoutée. 1/Une amélioration de la qualité des données Véritable fléau pour les managers, le manque de fiabilité des données est une source…

Simplifier le stockage et la gestion des données dans un monde « hyper connecté »

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté. Selon une étude de Statista, on comptera plus de 75 milliards d’objets connectés en activité à travers le monde d’ici 2025. Les entreprises voient à travers l’internet des objets et le machine learning, une opportunité de tirer profit des données générées par ces technologies. Cependant, plus nous nous rapprochons du scénario du « tout connecté », plus le rythme du traitement des données s’intensifie, mettant à rude épreuve le budget et l’infrastructure IT de l’entreprise. S'attaquer à l'échelle même des données L'IoT génère plus de données que les applications traditionnelles et ce à une plus grande vitesse, entraînant ainsi un déluge de données. On assiste donc à une croissance simultanée du nombre de périphériques et de la quantité de données qu’ils produisent. Résultat ? Une hausse exponentielle des données envoyées au core (CPU) d’une part ainsi que de la bande passante…

Professionnels de santé, aucune intelligence artificielle sans maitrise des données

Les sujets liés à l’intelligence artificielle connaissent un fort rayonnement dans l’ensemble des secteurs d’activité. Dans ce contexte, force est de constater que le monde de la santé n’y fait pas exception et que l’IA va également permettre de nouvelles possibilités dans différents champs d’application, par exemple celui de la gestion des parcours de santé des malades au sein des établissements publics et privés. La place centrale des données L’intelligence artificielle est avant tout liée à la qualité des données exploitées par les applications. Dans ce contexte, il convient tout d’abord de pouvoir en tirer toute la valeur qu’elles peuvent procurer. D’un premier abord évident, on constate pourtant qu’un tel schéma n’est pas nécessairement aisé à mettre en place. En effet, la grande complexité des SI qui sont composés de nombreux applicatifs et bases de données hétérogènes ne simplifie pas la tâche. Il en est de même pour les…

Et si la robotisation en col blanc redonnait la part belle à l'humain ?

Après l'industrie, les fonctions tertiaires sont à leur tour gagnées par la révolution robotique avec les solutions dites Robotic Process Automation. Et pour cause. En introduisant la RPA dans leur système d'information, les entreprises font coup double : elles modernisent leur ERP vieillissant, vital pour les métiers mais gourmand en interactions humaines ; en libérant les opérationnels de tâches administratives ingrates, exécutées par les robots, elles redonnent des lettres de noblesse aux métiers du back-office. Les robots sont-ils là pour nous aider ou nous remplacer ? Alors qu'on observe depuis une quinzaine d'années un mouvement d'automatisation massive du travail, les craintes de voir la machine supplanter l'humain se multiplient. Cette question de l'impact sur l'emploi se pose, il est vrai, à chaque grande vague d'innovation. Le débat a été encore ravivé lorsqu'Amazon a ouvert à Seattle son magasin d'alimentation, sans vendeurs ni caissiers, truffé de…

Sans l’analytique basée sur l’intelligence artificielle, point de salut pour l’entreprise 5.0

Selon Maurizio Canton, CTO EMEA chez TIBCO Software, le leader international de l’intégration, de l’analyse de données, et de la gestion d’API, la déferlante de données a annoncé une ère nouvelle marquée par plus de complexité mais aussi d’opportunités. Comme son nom l’indique, le Big Data est depuis toujours une question d’étendue, d’ampleur et de volume. Le volume de données était considéré comme indispensable pour la prise de décision jusqu’à ce que se pose la question de la qualité. Au fur et à mesure que le Big Data devenait la norme, les entreprises ont commencé à adopter une approche plus stratégique afin de tirer davantage des informations inondant les systèmes d’informations via des canaux toujours plus nombreux. Beaucoup de structures ont constaté à leurs dépens qu’en matière de décisionnel, quantité de données ne rime pas toujours avec qualité et que le pourcentage de « déchet » est conséquent. La donnée brute, tel que…

L'intelligence artificielle au service d'une convergence du marketing

Le marché du marketing est à la croisée des chemins. Si tous les domaines de l'entreprise bénéficient aujourd'hui des avantages de la transformation numérique et des innovations technologiques, le marketing - et l'un de ses avatars, la relation client - est la seule fonction qui ne se soit pas réellement optimisée en termes de performances et de retour sur investissement. En cause, une offre technologique pléthorique, fragmentée, qui ne tient pas ses promesses. Et une frontière de plus en plus floue entre fidélisation des clients existants (MarTech) et acquisition de nouveaux clients (AdTech). MarTech et AdTech : générateurs de fatigue marketing et de frustration On touche depuis quelques années aux limites de la publicité digitale. L'achat de bannières et le retargeting ne répondent plus aux promesses initiales. Les consommateurs se sentant submergés par des messages publicitaires mal ciblés s'équipent de bloqueurs de publicité (selon Reuter, 47 % des…

Les fondements d'une révolution numérique

La lenteur et la régularité ne permettent pas toujours de gagner la course ; dans certains cas, une pensée révolutionnaire et des changements spectaculaires sont nécessaires. Actuellement, nous assistons à d'énormes bouleversements dans le monde numérique, à la fois dans les "soulèvements" technologiques à l'échelle de l'industrie, comme l'informatique de pointe et l'intelligence artificielle, et dans d'innombrables projets de transformation numérique interne où l'innovation révolutionnaire s'enflamme dans un coin isolé ou dans une entreprise. Qu'elle soit américaine, française, industrielle ou numérique, il est impossible de comparer avec précision une révolution à une autre. Cependant, il est tout aussi vrai qu'elles partagent bon nombre des mêmes attributs fondamentaux qui leur ont permis de créer des changements spectaculaires et de grande envergure. Nous pouvons étudier l'histoire pour identifier les éléments fondamentaux de toute entreprise qui ressent…

Travailler via le Edge : Comment opter pour l’IoT en entreprise

L’essor de l’Internet des objets (IoT) présente une opportunité majeure pour les entreprises, et la capacité à exploiter des appareils compatibles pour stimuler le niveau d'intelligence des données qu’elles collectent n’est pas passée inaperçue. IDC prévoit que les dépenses à l’échelle mondiale en IoT atteignent les 772,5 milliards de dollars en 2018, une augmentation de 14,6 % par rapport aux 674 milliards de dollars dépensés en 2017. Actuellement, cependant, l’extraction des avantages que l’IoT a à offrir n’est pas chose facile. La gestion de vastes quantités de données, réparties sur une main d’œuvre de plus en plus mobile peut s’avérer incroyablement bénéfique, si réalisée comme il faut, mais peut être tout aussi laborieuse et inefficace si gérée de manière inappropriée. C’est la raison pour laquelle les technologies, telles que l’Edge Computing, deviennent de plus en plus populaires, aidant à augmenter la prévalence du travail…

L’impact des données pour alimenter les échanges réalisés avec les clients

Depuis que Clive Humby a comparé les données au « nouveau pétrole » en 2006, les entreprises se sont efforcées de confirmer ou de réfuter cette affirmation. Pour autant, force est de constater que les données et leur exploitation sont aujourd’hui les moteurs d’une relation client engageante, personnalisée, dynamique et attractive. Alimenter la conversation client Concrètement, regardons la manière dont les entreprises communiquent avec leurs clients. La plupart d’entre elles déclarent qu'elles utilisent leurs données pour identifier leurs centres d’intérêt et leur proposer des offres et des services adaptés. Mais est-ce suffisant ? Pas si sûr… Les consommateurs sont en effet de plus en plus actifs et n’hésitent pas à partager leur mécontentement en cas d’insatisfaction. On note également que les clients attendent plus qu'une simple communication, ils exigent une réelle conversation. Passer de la simple communication à une réelle conversation La…

Big, Smart ou Open ... la data nous transforme ... mais en quoi ?

Si les GAFA s’affirment chaque jour un peu plus comme les nouvelles superpuissances économiques du monde numérique, ces géants drainent dans leur sillage une transformation profonde de toute notre société. De buzzword en mots valises, on nous explique qu’à l’ère de la donnée, tous nos acquis et comportements sont à repenser, et que le monde de demain ne ressemblera en rien à celui d’hier. Mais en quoi la donnée peut-elle bien nous transformer ? En « e-entreprises », à la fois plus performantes et plus à l’écoute du client ? S’il y a un domaine où l’accès aux données a provoqué un changement radical, c’est bien celui de l’entreprise, où cette profusion de data redistribue complètement les cartes de la relation client. Finie la production standardisée de masse : nous sommes aujourd’hui dans l’ère de la p-e-r-s-o-n-n-a-l-i-s-a-t-i-o-n. La marque se doit d’adopter une approche « customer centric », basée sur des…

Performance et nouvelles technologies dans l'industrie minérale : des solutions évolutives sont des solutions durables

Les évolutions de nos mondes réels et virtuels sont indissociablement liées aux avancées techniques. En cette période très animée, nombreuses sont les entreprises qui se questionnent et tâtonnent dans le choix et l'adoption d'un système de digitalisation des données. La mise en œuvre d'une stratégie technique et fonctionnelle intégrée durablement au système d'information est essentielle. Près de 350 millions de tonnes de granulats sont utilisées en France tous les ans, soit 5,1 tonnes par habitant, administrées pour la construction des routes, chemins de fer, maisons... Mais derrière ce chiffre se cache une fourmilière d'entreprises d'automatisme, de pesage, d'ingénierie, d'électricité, de transport, de minage, etc. Toutes ces organisations s'ordonnent pour être productives et compétitives. À l'heure où les nouvelles technologies, et les fonctionnalités associées, sont toujours plus présentes comment peuvent-ils s'assurer d'investir de façon durable dans…

Pour une éthique de l'intelligence artificielle au service du plus grand nombre

Prêts bancaires, orientation universitaire : l’intelligence artificielle est au cœur de toutes les prises de décision individuelles. En témoignent les bacheliers qui ont passé l’été suspendu aux caprices de Parcoursup… sans y comprendre grand-chose. En effet, le système technique qui sous-tend l’IA a tout d’une boîte noire, dont émergeraient des oracles débarrassés de tous les aléas humains. Or, il n’en est rien. Un mécanisme qui n’évacue pas les biais humains En 2015, des chercheurs de Carnegie Mellon ont découvert que dans les offres d’emplois sponsorisées par Google Ad, la grille de salaire proposée pouvait différer selon que vous êtes un homme ou une femme. En fonction de la couleur de votre peau, les logiciels de reconnaissance faciale auront plus ou moins de facilité à vous identifier. De même que les dictionnaires, censés délivrer des définitions « objectives », reflètent les mœurs d’un lieu et d’une époque – sous la…

Non, Google Duplex ne remplacera pas les centres d’appel

Dévoilé par le PDG de Google, Sundar Pichai, lors du dernier Google I/O en Mai, Duplex est présenté comme le futur Assistant Google, un voicebot qui imite les humains à la perfection et peut fixer des rendez-vous par téléphone à la place du client. Il suffit de demander au bot de contacter un salon de coiffure ou un restaurant pour qu’il gère cette demande. Si l’enseigne ne prend pas de réservation en ligne, le robot-assistant l’appelle pour fixer le rendez-vous directement en fonction des exigences du client et informe ce dernier de l’issue de l’échange. Le premier élément frappant est le réalisme de la voix du robot qui imite l’humain et y ajoute même des imperfections pour un rendu plus naturel. Certains vont jusqu’à prétendre que ce robot a réussi le test de Turing puisqu’il est en mesure de converser avec des individus sans qu’ils puissent savoir s’ils discutent avec un robot ou un autre être humain. Face à cette problématique, Google a…

Données non structurées : pourquoi sont-elles plus difficiles à sécuriser ?

De nos jours, les entreprises disposent et stockent des quantités croissantes de données. Il existe deux types de données, les données structurées et non structurées, qui représentent la totalité de la collecte de données d’une entreprise. Si ces deux types de données sont vitales dans une organisation numérique moderne, elles doivent être gérées et sécurisées différemment. Des niveaux d’accès et de sécurité différents Les données structurées sont organisées de façon à être comprises par des machines, mais restent totalement illisibles pour la majorité des gens (à moins qu’ils ne soient développeurs). Elles sont généralement stockées dans des bases de données relationnelles et affichées en colonnes et lignes, ce qui permet aux algorithmes et autres outils d’exploration des données d’y accéder et de les analyser via une recherche. En comparaison, les données non structurées n’ont aucune organisation. Elles sont stockées dans des…

Devenir Data-Driven : Pourquoi et Comment?

Sans forcément nous rendre compte, nous évoquons en permanence la donnée sous différentes formes d’une manière ou d’une autre dans nos vies professionnelles et personnelles. Alors pourquoi ne pas en profiter ? Remettre la donnée au centre de la stratégie d’entreprise, la considérer comme un actif disponible, capable de piloter nos décisions, améliorer notre intuition sans pour autant prétendre la remplacer. Pourquoi devons-nous devenir DATA-DRIVEN ? Selon une étude menée par le McKinsey Global Institute, les entreprises dites Data-Driven où chacun : 1-Peut utiliser la donnée à volonté pour prendre des décisions plus juste et efficiente, a accès à toutes les données nécessaires quand il le souhaite, 2-A la possibilité, la capacité, les compétences et le pouvoir d’explorer les données d’une manière autonome quels que soient leurs volume, nature et complexité, Augmentent considérablement leur potentiel d’acquérir (23 fois plus) de nouveaux…

Retail : sortir de la logique des silos

« Inventer, c’est penser à côté. » Albert Einstein connaissait le sujet. Le principal enjeu de l’innovation aujourd’hui est d’inciter les entreprises à sortir de leurs silos et chercher des idées hors de leur industrie. Mobilité, sécurité, performances, coûts. A l’ère du digital, de nombreux secteurs partagent les mêmes problématiques et les mêmes enjeux, sans vouloir l’avouer. Souvent, les bonnes idées existent déjà mais hors du champ de vision des organisations, concentrées sur elles-mêmes et leurs concurrents. Pourtant, les occasions de s’ouvrir ne manquent pas. A l’époque de l’achat en un clic, le retail se trouve confronté aux mêmes questionnements que d’autres secteurs. Pour se réinventer, il peut s’inspirer même du milieu hospitalier. Retail et hôpital : deux univers plus proches que vous ne croyez Prenons l’exemple du rayon de produits frais d’un hypermarché, stratégique pour la grande distribution car clé dans la…

Est-ce que l’IA va tous nous sauver ?

Cybersécurité et IA, qu’est-ce que j’y gagne ? La sécurité informatique (la cybersécurité), tout comme la sécurité physique des accès, évolue sans cesse et n’échappe pas aux effets de mode du moment. Le mot à la mode aujourd’hui est « IA », Intelligence Artificielle, ou AI pour nos amis anglophones. Qu’est-ce que cela veut dire pour nos usages quotidiens et surtout, quelle approche doit avoir l’équipe sécurité ? Tout d’abord, il faut bien comprendre ce qu’est l’IA dans le contexte de la cybersécurité. Plusieurs aspects entrent en jeu. Les attaquants (hackers, pirates, escrocs etc…) ont maintenant à leur disposition de plus en plus d’outils performants et l’IA va devenir un moyen de se cacher de plus en plus efficacement. Quand on parle de se cacher, il s’agit ici de masquer leurs attaques pour que les moyens actuels de défense ne les voient pas agir. Si un vers (un virus informatique) dispose d’assez d’intelligence pour masquer ses…

Internet des objets : les défis du monde à venir

À mesure que les modèles économiques se transforment pour faire des données la principale source de richesse, la société doit s'en emparer pour améliorer les services publics tout en assurant le respect de la vie privée. Pendant des siècles, l'humanité a stocké ses données dans les livres. L'arrivée du digital a donné une dimension exponentielle et globale à cette pratique, et permis d'utiliser ces données pour connecter des appareils au sein d'un réseau global. Ce qui a commencé avec nos smartphones s'étend désormais aux objets du quotidien qui deviennent « intelligents » ; c'est ce qu'on nomme l'Internet des Objets (IoT*). Cette révolution des données, qui n'est encore qu'à ses prémices, promet de connecter la partie la plus substantielle du monde qui restait jusqu'alors hors-ligne. Vers une économie data-driven L'arrivée de l'IoT va donner lieu à une nouvelle génération d'objets, vêtements et meubles truffés de capteurs pour analyser notre…