Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Joyeux premier anniversaire au RGPD !

Cela fait maintenant un peu plus d'un an que le Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD) est entré en vigueur (le 25 mai 2018). Où en sommes-nous de la conformité et comment le RGPD a-t-il été appliqué au cours des 12 premiers mois ? La conformité au RGPD, 1 an après La plupart des autorités de protection des données ont conseillé les entreprises et mis en place des lignes de communication dédiées pour aider tout le monde à progresser, tant dans le respect du règlement RGPD que dans les opérations courantes. Cependant, selon un sondage réalisé par Hiscox Insurance, plus d'un tiers des petites entreprises ne savent toujours pas à qui s'applique le règlement RGPD, et 9 sur 10 ne connaissent pas les droits que ce dernier confère aux propriétaires de données. De plus, la période de clémence apparente touche à sa fin, si elle n'est pas déjà finie. Ce changement d'approche a été mis en évidence en mars 2019, lorsqu'une…

Le bouleversement de l'arrivée de l'IA dans les entreprises

Les solutions du marché basées sur de l'IA vont apporter immédiatement à l'entreprise des gains de productivité. Cependant, c'est en s'appuyant sur les métiers que les entreprises pourront tirer le maximum de cette technologie et prétendre à l'augmentation de leur compétitivité. Les milliards déjà investis ont vu éclore une myriade de solutions répondant aux problématiques communes à toutes les entreprises. En venant assister des métiers, optimiser des process ou automatiser des tâches, l'introduction de ces solutions sur étagère dans l'entreprise va s'inscrire tout naturellement dans la continuité de ce que l'on appelait « l'informatisation » avant que cela ne devienne la transformation digitale, initiée dans les années 90 avec l'arrivée de la bureautique. Des métiers qui n'avaient jusqu'alors bénéficié que de très peu d'aides vont se voir enfin équipés d'outils d'augmentation de leur productivité. En permettant aux entreprises de réaliser des gains…

L'Intelligence Artificielle, une nouvelle réalité économique pour les dirigeants

Alors que bon nombre d'entreprises en sont encore à mettre en place des plans de transformation digitale, arrive maintenant, avec l'avènement de l'IA, une vague encore plus profonde qui s'apparente à une vraie révolution industrielle. La désintermédiation et la digitalisation des métiers a déjà été un premier choc que beaucoup de secteurs ont pris de plein fouet. Il ne faudrait pas qu'il en soit de même avec l'IA. Après la robotisation, la mondialisation de la production, l'« Ubérisation » des services, l'IA est une révolution pour toute l'industrie, au même titre que l'a été l'électricité après la vapeur. « AI is new electricity » répète à qui veut l'entendre Andrew NG le créateur de Google Brain. En venant aider, remplacer et optimiser, l'IA va révolutionner tous les métiers mais surtout les structures de coûts des entreprises et donc leur compétitivité. Celles qui intégreront l'IA dans leur stratégie de développement assez tôt, en transformant…

Pourquoi les données doivent-elles être sauvegardées partout où elles se trouvent

Les entreprises doivent toujours garder à l’esprit que les données doivent être sauvegardées peu importe où elles se trouvent. « Comme nous migrons dans le cloud, nous n'avons plus besoin de sauvegarde ». Ce commentaire, entendu lors de la dernière conférence HIMSS (Healthcare Information and Management Systems Society), était tout à fait prévisible. En réponse, il a été demandé à l’interlocuteur si son fournisseur de cloud avait accepté de gérer ses stratégies de sauvegarde à sa place ? Ce dernier, perplexe et inquiet, n’a pas su donner une réponse argumentée. Il s’en est suivi une conversation très productive sur ses responsabilités en tant que nouvel utilisateur du cloud. Malheureusement, cette situation n'est pas unique. Les ransomwares générés par des hackers, qui paralysent entreprises et fournisseurs de cloud sont fréquents. Parallèlement, des erreurs se produisent également en interne : une direction informatique laxiste qui donne trop…

La donnée à la portée de tous grâce à l'Intelligence Artificielle

Majoritairement toutes en bonne voie vers une transformation numérique profonde, les grandes entreprises ont compris l'importance stratégique des données. Le challenge est de réussir à rendre l'exploitation des données accessible et intelligible pour tout le monde. L'explosion de l'utilisation du language naturel Lorsque l'on s'intéresse aux technologies de demain, le traitement du langage naturel (NLP) n'est peut-être pas la première chose qui vient à l'esprit, car il ne s'agit en aucun cas d'un nouveau concept. Le NLP est un sous-domaine de l'informatique qui s'intéresse aux interactions entre ordinateurs et langages humains. Plus spécifiquement, il vise à étudier la programmation informatique qui permet de traiter et d'analyser de grandes quantités de données formulées en langage naturel. Les premières expériences de traitement automatique du langage naturel ont été initiées dans les années 50 avec le test de Turing. Aujourd'hui, il connaît un nouvel essor.…

Le potentiel de l’Edge Computing pour la voiture connectée

Lorsque l’on parle de voiture connectée, nous pensons instantanément aux nombreux avantages qu’il y aurait à pouvoir contrôler à distance les différentes fonctionnalités du véhicule via un smartphone, une montre connectée, une tablette ou un PC. Pouvoir fermer la voiture à distance en cas d’oubli, la retrouver dans un parking bondé, recevoir des alertes de maintenance des différents systèmes (fondées sur des données en temps réel et non par simple programmation d'origine) ou encore pouvoir la suivre en cas de vol. Tous ces avantages optimisent l’expérience utilisateur et de conduite, objectif commun à la plupart des appareils connectés. Mais ce n’est ici qu’une vision succincte de ce que permet réellement la voiture connectée. En effet, l’analyse des données collectées et utilisées pour la rendre « intelligente » promet une grande diversité d’usages possibles. Un véritable écosystème connecté Plutôt que de penser voiture connectée, il…

Quelle technologie choisir pour connecter les objets ?

En 2021, le nombre total d'objets connectés utilisés atteindra les 25 milliards selon Gartner. Il est ainsi légitime de se demander quelles sont les technologies principales permettant de connecter les objets, et quelle pourrait être celle la plus adaptée pour sa solution. Un projet de vidéosurveillance par exemple n'aura absolument pas les mêmes besoins qu'un projet basé sur le relevé de température au milieu du désert. Ainsi pour trouver la meilleure connectivité pour son objet, de nombreuses questions peuvent se poser : mon objet fonctionne-t-il sur batterie ou est-il alimenté ? Mon objet restera-t-il statique ou sera-t-il mobile ? Mon objet est-il susceptible d'être dans un endroit difficile d'accès ou enterré ? A quelle fréquence mes données doivent-elles remonter ? Etc. Voici les différentes solutions actuellement disponibles sur le marché. Courte distance : RFID/Bluetooth/WiFi La RFID (Radio Identification) est la technologie la plus déployée à l'heure…

Avec 18,3$ milliards d'acquisitions, l'industrie de la Business Intelligence est au centre des discussions

Si vous aviez encore des doutes, l'acquisition de Tableau par Salesforce (15,7 milliards de dollars) et Looker par Google (2,6 milliards de dollars), montre à quel point l'industrie de la BI est attractive. La Business Intelligence est en train de devenir un avantage pour les entreprises qui veulent tirer parti de l'information interne/externe. Ce que nous constatons aujourd'hui, c'est que les entreprises qui utilisent des outils d'analyse et de Business Intelligence, performent mieux que la moyenne dans leur secteur. La question à laquelle nous voulons répondre est la suivante : pourquoi acquérir ces entreprises maintenant ? Et pourquoi Salesforce et Google se donneraient-ils tant de mal pour acheter des outils de Business Intelligence ? Je vous livre mon analyse et ma vision du marché sur ces deux acquisitions. Tableau & Salesforce - L'acquisition gagnant-gagnant D'une part Tableau est un acteur spécialisé, qui lorsque l'on regarde la feuille de route produit des…

Trois tendances à surveiller en matière de machine learning et d'intelligence artificielle

La datascience évolue rapidement, avec un nombre incalculable de nouvelles applications chaque année. Les récents exemples illustrent la rationalisation du processus de la science des données en éliminant les obstacles qui ralentissent l'élaboration des modèles, tels que les données incomplètes ou obsolètes. Voici trois tendances du machine learning (ML) : Améliorer la qualité des données grâce à la détection des valeurs aberrantes Des innovations comme l'Internet des objets (IoT) et les données non structurées produisent de façon exponentielle plus de données, ce qui permet aux organisations de découvrir des perspectives inattendues à partir de sources nouvelles et de manière plus encore plus fine. Toutefois, ces sources de données croissantes présentent un risque accru de produire des modèles qui utilisent des données incorrectes et produisent donc des prévisions inexactes. Les risques liés à de mauvaises données vont au-delà de mauvaises prévisions.…

Éviter le stress lié à la conformité grâce au CCM

Être responsable de la conformité n'est pas une tâche aisée. Ce travail consiste à s'assurer que l’entreprise se conforme aux exigences réglementaires et légales externes, ainsi qu'aux politiques et règlements internes. Cela semble assez simple, mais considérons ceci : le nombre médian de réglementations par industrie aux États-Unis est de 1 130 et il atteint jusqu'à 45 000 réglementations pour le secteur de l'énergie. En Europe, être responsable de la conformité dans une banque n’est pas non plus aisé. On estime que les banques européennes doivent faire face à 185 modifications réglementaires par jour en moyenne, contre 10 seulement en 2004. Et si une entreprise ne se conformait pas ? Que peut-il arriver ? Dans certains cas, cela peut être dévastateur pour l'entreprise. Prenons l'exemple de la loi HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act), qui définit les règles relatives aux données électroniques sur les soins de santé. Si l’Office…

Big Data, IoT, IA : quelle gestion de la donnée ?

L’accroissement des volumes de données dans le sillage des technologies Big Data, IoT et IA est un véritable défi pour les entreprises. La base de données, peu représentée dans les questions liées à la révolution digitale, redevient aujourd’hui l’un des leviers clés des systèmes d’information. Comme souvent dans le digital, si les concepts nouveaux connaissent un enthousiasme débordant, les contours et les définitions ont tendance à diverger : ainsi et par exemple, en fonction de l’interlocuteur, le concept de cloud ne présente pas tout à fait le même visage. Malgré, bien sûr, une définition commune dans les grandes lignes. De leur côté, les Big Data, intelligence artificielle et IoT connaissent également leurs lots de différences marginales de points de vue. Mais c’est surtout leurs relations mutuelles qui impactent la définition qu’on en donne et, in fine, leur mise en œuvre. En ce sens, si le Big Data est globalement reconnu comme le fait de…

Big Data & Big Brother : de l’intérêt de connaître notre ADN

La littérature sur le big data est très centrée sur l'intelligence que les entreprises développent dans toutes leurs fonctions (finance, marketing …) par l’analyse de leurs données (clients, fournisseurs, concurrents …) pour optimiser leurs affaires. Cependant le big data concerne bien d’autres données, démographiques, scientifiques, génomiques, cliniques, climatiques, de capteurs en tout genre … qui sont intéressantes pour différents domaines autres que les affaires (politique, médecine, recherche scientifique, historique …). Parmi ces données, il y a celles de l’ADN qui sont utilisables dans différents buts, aujourd’hui par la police, la médecine, la généalogie … et demain par les assureurs, les recruteurs … Ces données ADN sont récentes, leur structure a été mise en lumière en 1953, puis leur connaissance affinée successivement jusque dans les années 1990. Au début un séquençage prenait plusieurs années et coûtait plusieurs millions…

Quand les industriels optimisent la qualité de leurs produits grâce à la tomographie à rayons X

Fabriquer un produit sans avoir au préalable testé ou inspecté les différentes pièces qui le composent peut générer des coûts exponentiels pour un industriel. Et si, à l'instar du corps humain, les fabricants faisaient passer un « scanner » au corps de ces composants ? C'est tout l'intérêt qu'apporte la tomographie à rayons X. Méthode d'analyse tridimensionnelle, la tomographie à rayons X permet d'étudier l'apparence externe d'un produit mais également de pénétrer à l'intérieur même des objets pour en étudier, sans destruction, leur structure interne. Scanner en profondeur pour recréer une image 3D De façon pragmatique, un faisceau de rayons X va passer à travers un objet posé sur un support en rotation. Pour chaque position angulaire, une image 2D sera enregistrée par un détecteur. Ensuite, ces images sont assemblées pour permettre une visualisation précise de l'objet en 3D. Fort de cette observation tridimensionnelle, l'opérateur va alors pouvoir…

Sur les 6 niveaux d’automatisation, lequel allez-vous atteindre ?

L’automatisation des tâches est la nouvelle ruée vers l’or : les premiers à s’y atteler auront l’avantage que confère le fait d’être des pionniers et développeront une expérience précieuse. Car l’automatisation est la pierre angulaire de la quatrième révolution industrielle, celle qui voit la machine dépasser l’homme en productivité dans des domaines qui nécessitaient jusque-là une intervention humaine en termes de savoir-faire, de prise de décision et de capacité d’évaluation. Aussi, avoir une longueur d’avance en matière d’automatisation est vital non seulement pour faire la différence dans un monde de plus en plus compétitif, mais aussi pour survivre dans les années à venir. Il n’est pas étonnant alors que certaines entreprises suffisamment prévoyantes intègrent déjà l’intelligence artificielle et le machine learning dans leurs systèmes et processus critiques, en particulier dans les domaines où les progrès de l’automatisation…

Le Data Manager: Une profession en passe de devenir incontournable

La gestion des données s'inscrit désormais dans le quotidien des grandes entreprises. Bien que les PME commencent à se rendre compte de l'importance d'une gestion solide des données, cette pratique reste encore peu répandue. Selon une étude de l'Institut Yougov*, 6 dirigeants de PME sur 10 considèrent les données comme essentielles au développement de leurs activités. Et bien que 56 % des dirigeants pensent que les données permettent d'accroître l'efficacité des employés, leur gestion n'est pas la compétence la plus recherchée par les entreprises ; les principales qualités requises sont les aptitudes de collaboration (47%) et la créativité (39 %). Cependant, les entreprises les plus performantes aujourd'hui sont celles qui sont capables d'anticiper les besoins du marché et de faire des prévisions. La gestion de données oblige alors les entreprises à repenser leur organisation interne. Quelle organisation optimale pour la gestion de la donnée ? L'objectif de la…

Data lakes : comment tirer le plein potentiel du machine learning ?

Maîtriser l’avalanche Il devient indispensable de stocker et de gérer l’intégralité des données d’intérêt – qu’elles soient structurées ou non – dans un référentiel général. Communément appelé « lac de données » (ou data lake en anglais), ce référentiel constitue aujourd’hui le cœur de...

L’art de la tarification

Fixer est un prix est un exercice délicat pour les entreprises. En théorie, baisser le prix d’un produit ou service en augmenterait la demande, et vice-versa. Cependant, la réalité est autre. En effet, l’offre, la demande et les prix ne sont pas les seuls facteurs qui influent sur la croissance d’une entreprise. Un acte d’achat est souvent motivé par de multiples facteurs. Si le prix en fait partie, l’urgence, la disponibilité ou encore les substituts en sont d’autres. Néanmoins, pour un vendeur, le prix reste l’un des principaux leviers. Selon l’ouvrage « The price advantage* », une hausse moyenne de 1 % d’un prix permet d’augmenter la rentabilité de 8,7 %. Il faudrait réduire les coûts variables d’environ 2,2 % et les coûts fixes de 7,3 % pour obtenir les mêmes résultats. La donnée pour aider à fixer les prix ? Aujourd’hui, grâce au digital, les entreprises disposent d’importantes informations pour affiner leur stratégie tarifaire.…

Comment le RPA va transformer la fonction achat à long terme

Le 27 mars 2019, un Français est entré dans l’histoire de l’intelligence artificielle en recevant l’équivalent du prix Nobel pour l’informatique : le prestigieux prix Turing. Yann LeCun, chercheur français à la tête des laboratoires en intelligence artificielle de Facebook (FAIR) et professeur à l’Université de New York, a été récompensé avec ses deux confrères pour ses travaux initiés il y a près de vingt ans et qui ont donné naissance au « deep learning ». Une nouvelle fois mise sur le devant de la scène, il ne fait désormais plus aucun doute que l’IA va révolutionner nos vies, à commencer par notre manière de travailler. Et si cette révolution a déjà commencé, elle s’accompagne de nombreux challenges ! Un marché en mutation L’intelligence artificielle, à la fois crainte, admirée, regardée de près et de travers, offre de formidables opportunités aux entreprises pour révolutionner leur organisation,…

Embaucher des talents dans la Tech : pourquoi nous sommes dans l’erreur depuis des décennies

Dans un contexte où la demande en matière de compétences technologiques est toujours plus grande, la pression s'exerce sur les professionnels des RH pour attirer, fidéliser et motiver davantage cette section spécialisée du personnel. Joe Drumgoole, Directeur EMEA de la promotion du développement chez MongoDB, nous donne un aperçu de la façon dont les employeurs pourraient repérer et retenir ces talents au sein de l’espace concurrentiel. Si vous remontez 20 ans en arrière, les programmeurs, les administrateurs de bases de données et autres ingénieurs étaient la seule préoccupation des entreprises technologiques. Ce n'est désormais plus le cas. Après le e-commerce, les communications mobiles et en ligne ont transformé notre manière de faire des affaires. Aujourd'hui, l'intelligence artificielle, l'automatisation et la réalité virtuelle font leur apparition sur nos lieux de travail dans tous les secteurs de l'industrie. Nous avons atteint un point critique où la…

Intelligence artificielle et emploi : quelles innovations dans l’avenir du travail

Le potentiel que représentent les applications d'intelligence artificielle (IA) dans le monde du travail de demain est à la fois excitant et effrayant. Oui, l’IA appliquée au secteur de l’emploi fait peur, mais elle est aussi porteuse de solutions d’avenir. Quels sont les risques réels de l'intelligence artificielle ? L’IA est-elle une menace pour l’emploi ? Comment l’IA peut-elle transformer positivement l'industrie des ressources humaines ? Il y a un mythe autour de l'intelligence artificielle : très complexe à créer et à manipuler, elle serait réservée à une poignée de scientifiques éclairés. En réalité, il suffit de quelques connaissances fondamentales en programmation pour créer une IA très simple. Aujourd’hui, de plus en plus de développeurs souhaitent se former à l’IA et ses différentes verticales. L’IA se démocratise. Autre mythe, les IA pourraient sortir de leur cadre pour prendre le pouvoir sur le genre humain. Soyons clairs, les IA…

Comment l’IA et la biométrie ont fait évoluer l’identification à distance ?

La digitalisation est une lame de fond qui modifie tout sur son passage. Le secteur des services financiers, comme toute autre industrie, est profondément bouleversé par cette tendance et par les évolutions induites. Notamment en matière de comportement client. Il est donc urgent que les entreprises s’emparent de cette évolution, pierre angulaire de toute future stratégie business. Pourtant en 2018, 60 % des Français souhaitant ouvrir un compte bancaire en ligne abandonnaient le processus faute de solution d’identification fiable, simple et entièrement digitalisée. Un point sur lequel Nick Leeder, directeur général de Google France insistait en 2016. En effet pour lui, « les banques [françaises] sont les entreprises les plus en retard dans la digitalisation ». Un constat implacable que corrobore la dernière étude réalisée par YouGov soulignant que plus de 9 Français sur 10 déclarent être clients d’une banque traditionnelle (92 %), alors que seulement 5 %…

Oui, l’intelligence artificielle va réinventer nos métiers !

De la voiture autonome au robot hôtesse d’accueil, en passant par la e-santé ou les chatbots, il ne se passe pas une semaine sans qu’on nous présente l’intelligence artificielle comme la nouvelle révolution qui va bousculer nos métiers, modifier profondément nos relations personnelles ou professionnelles, voire même changer le monde ! De quoi faire renaître, comme l’informatique et internet en leur temps, le bon vieux clivage entre technophiles (trop) enthousiastes et technophobes (trop) inquiets. Dans le monde du travail, même si la majorité d’entre nous joue les normands, tantôt attirés et tantôt apeurés par les changements annoncés, un duel se joue entre ceux qui vantent les nouveaux métiers de demain, et ceux qui crient au remplacement de l’homme par la machine. Entre les deux factions, la bataille de chiffres est ouverte. Quand pour certains, « plus de 2,1 millions de Français vont voir leur emploi disparaitre dans les prochaines années à cause de…

Gouverner sa donnée : le processus et la pratique

Gouverner sa donnée est une nécessité réglementaire certes mais aussi économique. Pour que cela ne devienne pas un sacerdoce, il existe un processus et une pratique à mettre en œuvre. Sachons adapter notre gouvernance aux usages des collaborateurs pour garantir l'exploitation de la donnée en toute confiance. Avec la prolifération des données recueillies ou produites en entreprise, stockées dans les bases de données décisionnelles, les applications ou le cloud, l'on s'aperçoit que les opportunités d'analyses mais également les besoins de traitement émis par les métiers et les organisations ne font que croître. Alors que les utilisateurs réclament toujours plus d'autonomie dans l'exploration et l'usage de la data, un conflit entre les attentes et les questions cruciales de gouvernance se dessine. D'un côté, une forte volonté de renforcer ses qualités data driven et de se différencier, des espoirs d'innovation qui reposent tout à la fois sur les analyses à…

Avec Qlik, nous sommes la plus grande plateforme d'analyse indépendante

Le marché de l'analytique a fait la une de nombreux médias ces derniers jours, d'abord avec l’annonce du rachat de Looker par Google, puis avec Tableau qui se retire du marché pour rejoindre Salesforce. Pour ceux qui suivent de près cette industrie, ce n'est pas une surprise. Personnellement, je me réjouis de cette nouvelle. Les entreprises sont assises sur d’immenses quantités de données et réclament à grands cris une meilleure utilisation stratégique de ces dernières dans l'ensemble de leurs activités. Cela signifie être capable d'accéder, de gérer et d'analyser ces données à grande échelle et en temps réel. Les récents développements de Qlik avec l’acquisition d’Attunity et le lancement de Data Catalyst nous ont permis de mettre sur le marché de l’analytique la seule plateforme d’analyse et de gestion des données de bout en bout. Désormais, nous sommes la plus grande plateforme d'analyse indépendante. C'est un important différenciateur pour nos…