Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

10 pratiques indispensables pour sécuriser ses données en 2020

L'année 2019 a connu une série de cyberattaques très médiatisées. Au court de cette année, de nombreuses entreprises ont compris qu'une fuite de données pouvait d'une part chambouler tout leur fonctionnement et d'autre part représenter un manque a gagné important en raison de l'entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). C'est le cas par exemple, de l'attaque interne de Capital One, en juillet dernier, qui a coûté plus de 300 millions de dollars à la banque. L'ICO (la CNIL britannique) a également infligé une amende record de plus de 183 millions de livres sterling à British Airways suite au vol des données financières de milliers de clients en 2018. Dans le même sens, le manque de sécurité des caisses enregistreuses des hôtels Marriott ont valu à l'oganisation 99 millions de livres sterling d'amendes. Il est clair qu'aucune entreprise n'est immunisée contre des fuites de données ciblées ou accidentelles. Afin de protéger…

Devoir de protection et respect de la vie privée : Un équilibre nécessaire pour les entreprises

La mondialisation et la conquête de nouveaux marchés imposent de plus en plus aux entreprises d'envoyer leurs collaborateurs (déplacements ponctuels ou expatriation) à l'étranger. Mais la recrudescence d'incidents extérieurs, tels que le terrorisme ou les crises géopolitiques, associée aux risques de catastrophes naturelles (séismes, maladies infectieuses, etc.) force les organisations à se doter de mesures particulières pour assurer la protection de leurs collaborateurs. Mais comment garder un œil sur eux sans empiéter de façon intrusive sur leur vie privée ? Assurer la protection de ses salariés : une obligation pour les entreprises Depuis 1989, une directive européenne fixe le droit des employeurs en matière de protection de leurs salariés. Dans le droit français, l'employeur est considéré comme « débiteur d'une obligation de sécurité à l'égard de ses salariés ». Ainsi, les entreprises sont tenues de mettre en place les moyens adéquats pour assurer la…

Programme de data analytics : penser comme une start-up pour mieux grandir

La mise en place d'un programme analytique efficace se rapproche sensiblement de la création d'une entreprise et exige les mêmes qualités de détermination, de flexibilité et de créativité. Les études s'accordent pour dire que les entreprises doivent capitaliser sur l'analytique. Pourtant, étonnamment, la plupart échouent à le mettre en place. Comment réussir en adoptant le mode de pensée des start-ups ? En 2020, capitaliser sur l'analytique n'est plus une option : c'est une nécessité. La mise en place d'un programme analytique efficace nécessite désormais d'avoir des qualités proches de celle d'un entrepreneur : créativité, détermination et flexibilité. Alors que les études tendent à être unanimes quant aux bénéfices liés à la mise en place d'un système analytique performant, une grande partie des entreprises échouent dans cette mission. Quelles sont donc les clefs pour réfléchir comme une start-up ? Une étude de McKinsey menée auprès de 1 000…

Les défis du partage des données dans le secteur public

Data Labs, Open Data, IA communautaires... à l’échelle mondiale, les gouvernements lancent des initiatives de mise à disposition des données pour permettre à leurs citoyens, mais également aux organisations publiques et aux entreprises, d’innover et de tirer profit des données disponibles. A titre d’exemple, en avril dernier, le Ministère de l'Économie et des Finances a mis l'intégralité des données foncières à disposition en open data. Cette ouverture des données doit bien évidement se faire de manière sécurisée et en conformité avec les normes réglementaires et législatives locales et internationales. Par exemple, les organisations doivent prendre en compte les besoins de restrictions et les règles de confidentialité des organismes dont sont issues ces données, ainsi que leur nécessaire utilisation de la part des utilisateurs. Dans de nombreux cas, on constate qu’il est très difficile de générer les formats adaptés aux différents cas d’usages…

La data pour tous ? Oui, mais le Big Data au service du bien commun !

Faut-il craindre le Big Data ? Ces dernières années les réflexions autour de l’éthique, de l’utilisation de la donnée ont fait leur grande entrée dans le monde du Big Data. Il est certain que l’impact de la collecte massive de données et son utilisation est tout sauf neutre. Du scandale Cambridge Analytica à la révélation PRISM, les dossiers à charge ont commencé à s’accumuler entraînant une profonde remise en question de l’usage que nous faisons de la donnée. Il est vrai que les technologies d’Intelligence Artificielle ont fait craindre les pires cauchemars du genre dystopique. Pourtant les formidables capacités d’analyse et de prédiction que permettent ces technologies peuvent servir de multiples cas d’usage et les causes les plus nobles. Et si le Big Data pouvait aussi faire le bien ? Retrouver la confiance Santé, citoyenneté, environnement : la donnée peut également jouer un rôle fondamental dans ces domaines. En matière de recherche, la…

Big Data et IA : l’Europe peut-elle faire le poids face à la Chine et aux États-Unis ?

La marche semble encore haute pour rivaliser avec les États-Unis et la Chine ! Pour Kai Fu Lee, chercheur et génie de l’informatique Taiwanais, le verdict est sans appel : les progrès en matière d’intelligence artificielle sont exponentiels. Pourtant l’Europe est en voie de marginalisation dans ce domaine et n’a pas les moyens de son ambition : rivaliser avec les géants chinois et américains. La Chine dominera-t-elle le monde (de l’analytics) ? L’Europe n’est pas la seule à la traîne. Dans la course à l’intelligence artificielle, les États-Unis conservent une (très) faible longueur d’avance. Pour la première fois en 2017, la Chine attire plus d’investissements destinés aux start-ups IA que les États-Unis. En 2017, 48% des capitaux ont été injectés pour la Chine contre 38% pour les États-Unis (1). Dans le domaine du deep learning le nombre de brevets chinois est six fois supérieur à ceux des américains (1). Les Etats-Unis restent à la pointe…

La confusion autour de la responsabilité partagée est une faille majeure de la sécurité cloud

En entreprise, le Cloud tisse sa toile depuis longtemps. Selon une étude Rightscale menée en 2019 par le gestionnaire de parcs IT Flexera, 94% des entreprises déclarent utiliser le Cloud dans leurs activités quotidiennes. 84 % d’entre elles adoptent même une stratégie multicloud. Mais en parallèle de son déploiement, les cyberattaques visant les applications Cloud sont également de plus en plus récurrentes. Selon une étude Proofpoint, elles auraient augmenté significativement de 65% la même année. Si les applications Cloud présentent des failles de sécurité, c’est aussi parce que la sécurisation du Cloud est une affaire de responsabilité partagée entre fournisseurs et clients. Mais toutes les entreprises ne prennent pas l’affaire au sérieux… Une responsabilité légitime pourtant ! Le modèle de la responsabilité partagée est une répartition des rôles de chacun (fournisseurs et clients) dans la sécurisation du Cloud. En effet, de nombreux fournisseurs…

Migrer vos projets Big Data vers le Cloud

Après plus de 5 ans maintenant, il apparaît clairement que la meilleure façon de rentabiliser ses données dans le contexte du Big Data consiste à distribuer le stockage des données et à paralléliser leur traitement dans un cluster. Le coût du matériel informatique a considérablement baissé. Il est passé en 1978 de 450 euros pour 1 GHz de processeur à 43 euros en 1985, pour se retrouver à 2,5 euros en 1995. Aujourd’hui il est à moins d’1 euro. En plus d’avoir rendu commode la puissance de calcul, cette baisse des coûts des ressources informatiques permet aujourd'hui aux entreprises à moyen et faible budget d'acquérir les technologies du Big Data sur la base d’un coût variable et de les déployer dans le Cloud. En effet, la baisse des coûts des ressources IT est intervenue au même moment qu’apparaissait un nouveau modèle de facturation des solutions logicielles, le modèle « Pay as you Go », dans lequel le paiement annuel de licences d’utilisation…

RGPD, des efforts restent à faire

Depuis l’application de la norme RGPD en Mai 2018, l’ensemble des interfaces et des sites web européens se doivent d’être plus transparents dans l’acquisition, le stockage et traitement des données personnelles de leurs utilisateurs et faciliter leurs modifications ou suppressions par ces derniers. Toutefois, il semblerait que cette réglementation soit difficilement respectée. Pourtant le RGPD offre l’opportunité de bâtir une relation plus respectueuse entre les marques et leurs internautes si on accepte de s’en donner les moyens. La non-conformité au RGPD continue de rester monnaie courante Il y a 2 ans environ, le RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données, entrait en vigueur et faisait trembler l’ensemble des réseaux sociaux, des plateformes publicitaires, des sites internet ou encore des services administratifs qui se sont vus menacés de fortes sanctions (jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires de l’entreprise) pour…

Protection des données : 5 enseignements du passé pour préparer l’avenir

Jusqu’à maintenant, seul le monde numérique considérait la protection des données comme une question cruciale. Mais tandis qu’il rejoint le monde physique, il est désormais essentiel non seulement de sécuriser l’identité numérique d’un individu ou d’une entreprise, mais aussi d’éviter que la sécurité des citoyens ne soit compromise. Les considérations relatives à la protection des données devraient sous-tendre toutes les décisions de l’entreprise, que ce soit au niveau du conseil d’administration ou du personnel. A l’occasion de la Journée de la protection des données, ce 28 janvier 2020, les organisations devraient encourager l’ensemble de leur personnel – et pas seulement les équipes informatiques – à réévaluer la manière dont il sécurise et gère les informations. Il est désormais largement admis que les données constituent l’actif le plus précieux au monde et représentent une cible alléchante pour les pirates informatiques dont…

Transformation des données vs transformation numérique

Alors que le chiffre d’affaires du marché du Big Data devrait atteindre les 210 milliards de dollars cette année, la croissance des données au cours des dix dernières années n’est plus à démontrer. Du cloud à l’IA en passant par l’IoT, la donnée ne cesse d’augmenter, elle est partout, et cela n’est pas près de s’arrêter. Or, il ne faut pas pour autant la prendre pour acquise, et les entreprises doivent en tenir compte à chaque étape de leur transformation numérique, tout secteur confondu. La transformation numérique a permis aux entreprises de collecter de grandes quantités de données qui étaient auparavant inimaginables, offrant un aperçu du comportement des consommateurs et des tendances, des processus commerciaux efficaces et même la possibilité de prédire le retour sur investissement (ROI). Les données sont la nouvelle monnaie, et désormais considérées comme un élément essentiel des initiatives de chaque organisation. Cependant, comme il…

Digitalisation des assurances : un enjeu de compétitivité ?

Face à l’émergence d’assurtechs hyper digitalisées et bien en phase avec les besoins clients, et face à la menace « GAFA » qui se rapproche dangereusement de la vente de contrats d’assurance ultra personnalisés via l’analyse des données de leurs utilisateurs, les grands groupes d’assurance démontrent parfois un retard sur un marché en pleine mutation. Le secteur bancaire est déjà passé par là il y a deux ans : c’est désormais aux assurances de bouillir sous la pression concurrentielle de la digitalisation. Grands groupes vs assurTech : quels enjeux ? Si l’arrivée tonitruante de startups sur le marché a fait trembler les grands groupes, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Les levées de fonds de la plus grosse assurtech française, Alan, se chiffrent à 23 millions d’euros - un montant impressionnant dans l’absolu, mais qui reste encore faible par rapport à des secteurs comme la FinTech ou la BioTech. Et si la jeune pousse s’assure déjà…

Shadow IT : identifier les zones d’ombre de l’entreprise pour garantir sa sécurité

Disposer d’une visibilité complète sur le réseau de son entreprise est primordial pour assurer sa bonne gestion et sa sécurité, mais aussi pour surveiller l’expansion des infrastructures, logiciels et services non prévus par la DSI, le fameux Shadow IT. Pour les administrateurs réseau, la simple pensée d’un système IT inconnu ou même partiellement inconnu sur leur réseau peut suffire à les faire frissonner. Des réseaux IT fantômes (ou Shadow IT) comprenant des infrastructures complexes peuvent en effet se développer à partir de pratiques régulières des collaborateurs, et cela sans l’accord ou la connaissance de l'équipe IT, réseaux et sécurité. Ces systèmes peuvent être aussi bien des environnements matériels managés ou encore des solutions d’ERP complètes utilisées quotidiennement dans toute l’entreprise et exploitant les données du système ERP officiel, mais tout en restant inaccessibles au service IT. Des systèmes fantômes indépendants…

5 raisons pour lesquelles l’IA sera plus forte et éthique en 2020

Fin 2019, une étude menée par Forrester dévoilait que 53 % des données globales et des analyses établies par les décisionnaires affirmait que l’intelligence artificielle était implantée, ou en plein développement au sein de leur entreprise. Ce constat est bien parti pour se transformer en évidence voire même en nécessité si celles-ci souhaitent rester compétitives au regard de l’industrie. L’utilisation de l’IA va s’étendre à de nombreux secteurs 2020 sera l’année de l’information grâce aux progrès en matière d’IA. Ceux-ci vont permettre aux technologies qui y ont recours de repousser leurs limites actuelles. Les entreprises quant à elles pourront toujours plus innover grâce à un meilleur engrangement et une meilleure utilisation de leurs volumes exponentiels de données utilisateurs. Dans les boutiques, l’IA va optimiser les ventes croisées en proposant du contenu personnalisé toujours plus pertinent via des recommandations intelligentes. Les…

Cyber menaces contre l’industrie automobile européenne : véhicules connectés et Internet des objets

La vulnérabilité des informations et les cyber risques prennent des formes toujours plus nombreuses. Les fuites de données involontaires ou malintentionnées du fait d’employés ou de partenaires sont désormais chose courante. Quasiment tout contenu, tout objet ou toute personne est devenue une cible potentielle dans le monde connecté d’aujourd’hui. Réduire ces risques et ces vulnérabilités est désormais à la fois un impératif de gestion et une obligation légale alors que de récentes réglementations (RGPD par exemple) imposent aux entreprises de protéger certains types d’informations. Les constructeurs automobiles doivent gérer de nombreux échanges de données sensibles ; les transmissions d’informations, spécialement les transmissions entre différents réseaux, entraînent une augmentation des risques de cyber sécurité. Quelle que soit sa taille, toute organisation possède une chose en commun : des informations. Et qui dit information dit…

L’IA deviendra la meilleure alliée de la gestion de carrières

Alors que la guerre des talents fait rage dans tous les secteurs, les managers, dans leur capacité à faire grandir et à retenir leurs collaborateurs, constituent plus que jamais l’épine dorsale de toute stratégie RH gagnante. Dès lors, comment les aider efficacement à remplir cette mission essentielle ? Grâce à L’Intelligence Artificielle ! Comprendre l’IA et la mettre au service de l’humain est le véritable enjeu des années à venir pour nous, professionnels des Ressources Humaines ! Depuis le 1er janvier dernier, le Plan de développement des compétences a officiellement remplacé le plan de formation. Comme le rappelle le Ministère du Travail, il donne une définition plus ouverte de la « formation » en rendant, par exemple, possible la réalisation de modules en situation de travail. Côté salarié, cette volonté de fluidifier l’accès à la formation continue s’est accompagnée, le 21 novembre dernier, de la mise à disposition de l’application «…

A quels enjeux L’IA dans les Ressources Humaines fait-elle face ?

La révolution de l’Intelligence Artificielle investit tous les secteurs d’activité et tous les métiers. Les Ressources Humaines ne sont pas épargnées et les algorithmes dans le recrutement suscitent bien des questions. Vont-ils supprimer des emplois ? Déshumaniser la fonction RH ? Ou au contraire, permettront-ils de supprimer des tâches à faible valeur ajoutée et rendre la fonction davantage stratégique ? A quels enjeux fait face l’IA dans le recrutement ? Vers la fin des tâches chronophages et une meilleure prédiction L’usage le plus fréquent de l’IA dans le recrutement concerne la phase d’identification et de pré-sélection des candidats, aussi appelée phase de sourcing. Dans un premier temps, l’IA permettra d’automatiser la phase de sélection des candidatures : des tâches volumiques, rébarbatives et à faible valeur ajoutée qui ont déjà quasiment disparu. Dans un second temps, les algorithmes sont utilisés pour faire “matcher” les…

Gestion des données : les 4 grands défis de 2020

2020 sera une année cruciale pour toutes les entreprises qui ont à gérer des flux importants de données. Alors que les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la protection de leurs informations personnelles, les professionnels doivent composer avec des réglementations qui ont transformé la façon de collecter, contrôler et gérer leurs données. Ce contexte a poussé Commvault à s'intéresser aux défis à relever en 2020. 1) Confidentialité Le RGPD mis en place par l'Union européenne a eu un impact pour les organisations du monde entier. Plus d'un an après sa mise en œuvre, certaines entreprises se démènent toujours pour protéger de manière efficace les informations personnelles de leurs clients. De l'autre côté de l'Atlantique, c'est la California Consumer Privacy Act (CCPA) qui s'applique depuis le 1er janvier dernier. Les organisations qui ne sont pas capables de satisfaire à ces deux législations s'exposent à des sanctions financières ou liées…

Adoption des technologies : les entreprises doivent transformer l’appétence au changement de leur organisation en opportunité

Au cours des 5 dernières années, de nombreuses grandes entreprises ont lancé des programmes d’adoption liés l’usage des technologies mises en place par l’IT. Les DSI investissent dans des technologies de plus en plus chères mais essentielles au développement de l’entreprise. L’idée est de ne pas se priver des opportunités et des bénéfices apportés par ces nouvelles technologies. Aujourd’hui, elles participent incontestablement au développement de l’entreprise cependant le retour sur investissement reste néanmoins essentiel. De nombreuses entreprises ont connu des pertes sévères à la suite d’investissements de millions d’euros dans des technologies complexes à utiliser. La visioconférence, par exemple, a été longtemps utilisée comme un levier de réduction des coûts de déplacement. Cependant, certaines entreprises se sont aperçues, à posteriori, que les systèmes ne sont que très rarement utilisés, voire pas du tout. Le comble a été pour…

Retailers : pourquoi tirer parti de la virtualisation des données ?

Alors que les données sont la nouvelle monnaie de l’économie digitale du secteur du retail, de nombreux retailers sont aujourd’hui freinés par leur infrastructure informatique. Les données opérationnelles clés sont en effet dispersées sur des systèmes fragmentés : sur site, sur les réseaux sociaux, chez leurs sous-traitants, etc., la diversité de leurs sources et leur volume important représentent une difficulté pour les retailers qui ne sont pas en mesure de toutes les récupérer et les stocker en un seul endroit. Cela en effet représente des problèmes de temps, de coût et de réglementation. Afin de rester compétitifs, les retailers « historiques » se tournent aujourd’hui de plus en plus vers des applications digitales telles que l’intelligence artificielle ou encore le panier numérique. La migration des anciens systèmes vers de nouveaux systèmes représente cependant un obstacle. Pour y faire face, la méthode traditionnelle consisterait à extraire…

Perspective 2020 : l’intelligence artificielle derrière chaque recrutement volumique ?

S’il y a un domaine encore plein de promesse pour l’IA, c’est bien celui des ressources humaines. Au vu de l’importance grandissante des données à traiter, et du nombre de tâches qui peuvent être simplifiées, l’IA bénéficie d’un excellent potentiel dans le domaine du recrutement. Mais force est de noter qu’un nombre important d’experts font de la résistance… Deux différents types de recrutement Le domaine du recrutement n’est pas uniforme, on peut distinguer deux grandes familles qui n’ont pas les mêmes besoins et les mêmes approches. Tout d’abord les secteurs où le recrutement est en pénurie de candidats. Caractérisé par des recherches de postes très qualifiés et très spécialisés, ce domaine est dominé par les cabinets de chasseurs de têtes où règnent les experts du recrutement. Ce n’est pas cette branche du secteur qui est amenée à évoluer dans un futur proche. En effet, l’utilisation de l’IA est à ce niveau marginale voire…

Big Data, statistiques et infographie : les chiffres disent-ils toujours la vérité ?

Une opinion largement répandue veut que les données parlent d’elles-mêmes, que leur simple présentation suffise et nous évite ainsi de longs discours. Ceci est totalement faux, les chiffres ne parlent vraiment qu’après un long interrogatoire pendant le lequel on leur fait décliner leur identité, où on vérifie tous les détails, où l’on recoupe les informations, où l’on traque les contradictions, où l’on compare avec des résultats obtenus en d’autres occasions, etc. Un des grands classiques de données qui peuvent induire en erreur est la présentation de deux séries de données qui à première vue semblent porteuses de sens, mais qui sont biaisées, car en fait dépendantes d’une variable intermédiaire non apparente qui est la clé explicative principale. Par exemple, le niveau de revenu induit des facilités qui vont impacter des résultats indirectement, par exemple en matière d’instruction, d’hygiène, d’implantions géographiques ... Compter et…

Infrastructure IT : quels challenges attendent les entreprises en 2020 ?

Chaque année les entreprises sont confrontées à de nouveaux challenges dans la gestion de leurs systèmes informatiques. Big Data, Intelligence Artificielle, Internet des Objets, Informatique Décisionnelle, ce ne sont pas que des « buzz words » mais de réels outils précieux pour les entreprises. Mais ils peuvent également être la cause de bien des maux lorsqu’ils ne sont pas totalement maitrisés. Ce début d’année est l’occasion idéale de faire le point sur les challenges qui attendent les entreprises en 2020 et s’assurer d’y être préparés ! Challenge n°1 : Toujours plus de données, toujours plus de latence ? Selon son dernier rapport sur les prédictions 2020, Forrester prévoit une hausse de l’investissement en Big Data pour cette nouvelle année. Depuis 2018, les budgets consacrés à cette activité étaient pourtant en baisse. Cette revalorisation – qui pourrait laisser présager une prise de conscience –intervient dans un contexte de croissance…