La démocratisation de l’utilisation de l’Intelligence Economique

C’est indéniable, les plateformes d’échanges, les réseaux sociaux et sites collaboratifs ont pris une place importante. Désormais les individus sont acteurs de l’évolution de l’entreprise. Ces derniers ajoutent de la valeur. Par conséquent, cette implication des individus dans le monde de l’entreprise crée une grande masse d'informations dont les enjeux ne sont toujours pas quantifiables. Face à cet engouement, les entreprises investissent dans les réseaux généralistes et spécialisés, notamment, à des fins d’analyse de données.

Plusieurs types d’analyses statistiques peuvent être appliquées pour exploiter ces données (Analyses descriptives, analyses inférentielles, analyses prédictives et analyses Exploratoires). Cela dépend du domaine, de la masse de données et surtout de l’approche projet (plus exactement du besoin). La nécessité d'exploitation de cette masse d'informations a créé de nouveaux besoins. Parmi lesquels : la surveillance des discussions en ligne ce qui permet, d’un côté, d’analyser et de mesurer le sentiment des usagers / clients. Cela permet de gérer la réputation de la marque, du produit, ou même de l’entreprise et d’évaluer la qualité du service. D’un autre côté, l’entreprise peut suivre la portée et la diffusion des communiqués de presse, blogs, tweets …etc.La maitrise de ces aspects permet de comprendre, anticiper, maîtriser et gérer les situations de crise. Egalement, accéder à des indicateurs détaillés des rumeurs, de la popularité, et des faits concrets

CAS D’USAGE (mise en application dans une Entreprise du secteur pharmaceutique) : Intelligence Economique au service de la gestion des fournisseurs
Les entreprises pharmaceutiques sont amenées à travailler avec plusieurs types de fournisseurs. Parmi lesquels les éditeurs d’application (Microsoft, SAP, Oracle etc..), les fabricants de matériels et les fournisseurs de réseaux informatiques (HP, Dell, etc…), ainsi que les entreprises du numérique.
L’ère de la transformation numérique impose aux entreprises de suivre étroitement leurs fournisseurs et ce afin d’anticiper sur les problématiques qui pourraient se poser ou d’orienter leur politique commercial vis-à-vis de ces derniers.
L’objectif de ces entreprises est donc d’enrichir la connaissance qu’ils ont de leurs fournisseurs par un suivi régulier de leurs évolutions, de leurs activités, de leurs actualités, de leurs propriétés intellectuelles, de leurs réputations (échec ou succès), et de leurs innovations.
En effet, c’est dans ce contexte qu’un laboratoire pharmaceutique a sollicité notre intervention dans la mise en place de ce type de projet pour la gestion de ses fournisseurs.
La mise en place d’algorithmes et d’outils d’analyses appropriés a donc rendu possible la détection des signaux autour des fournisseurs de cette entreprise. A travers ces signaux nous pouvons identifier de nouvelles opportunités de marché, être informé d’un changement de la direction qui peut être annonciateur d’un changement de politique interne de ses fournisseurs.

Parmi les évènements qui peuvent donc l’impacter :
- Changement de PDG : Augmentation de la complexité dans les relations contractuelles à court terme
- Changement de politique de licence : Impact financier probable
- Fusion/acquisition/ Achat d’une société : Opportunités de projets ?

En pratique :
- Identifier les réseaux sociaux ou sites collaboratifs sur lesquels se trouvent l’information (les données).
- Récupérer instantanément les données des réseaux sociaux tel que Facebook (exemple via l’API graph), de twitter, des RSS* etc... Ces données sont récupérées à partir des mots clés qui seront définis en amont par l’équipe projet en suivant la pertinence de l’analyse à mettre en place.

Il y a plusieurs points importants sur lesquels la mise en place de ce type de projet est pertinente :
- La capacité de stocker les données extraites de façon instantanée. L’étape important du nettoyage qui consiste à éviter le bruit autour des mots clés retenus pour désigner les partenaires ou d’autres informations pertinentes sur lesquelles porteront les analyses. Il faut donc penser à faire un nettoyage nécessaire pour ne pas obtenir des informations erronées qui non seulement pourrait fausser les analyses, mais aussi augmenter les coûts d’exploitation de ces dernières.
- L’analyse des messages des tweets, des messages des titres et des résumés à la recherche des mots clés.
Enfin l’analyse à travers des outils (TIBCO Spotfire, Tableau, Power BI etc…) d’analyses pertinents premièrement pour mieux comprendre ses fournisseurs mais aussi pour pouvoir suivre le rythme de décision de ces derniers de façon instantanée.