Gestion des données : les 4 grands défis de 2020

2020 sera une année cruciale pour toutes les entreprises qui ont à gérer des flux importants de données. Alors que les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la protection de leurs informations personnelles, les professionnels doivent composer avec des réglementations qui ont transformé la façon de collecter, contrôler et gérer leurs données. Ce contexte a poussé Commvault à s'intéresser aux défis à relever en 2020.

1) Confidentialité

Le RGPD mis en place par l'Union européenne a eu un impact pour les organisations du monde entier. Plus d'un an après sa mise en œuvre, certaines entreprises se démènent toujours pour protéger de manière efficace les informations personnelles de leurs clients. De l'autre côté de l'Atlantique, c'est la California Consumer Privacy Act (CCPA) qui s'applique depuis le 1er janvier dernier. Les organisations qui ne sont pas capables de satisfaire à ces deux législations s'exposent à des sanctions financières ou liées à la réputation. De plus, même si le recours collectif n'est pas permis dans le cadre de la CCPA, une affaire judiciaire fructueuse aura un effet boule de neige et ouvrira la porte à un grand nombre de plaintes.

La CCPA mettra l'accent sur la collecte des données et leur monétisation aux États-Unis, tout comme le RGPD l'a fait en Europe. Cela risque d'alimenter une réaction hostile, en particulier en ce qui concerne le ciblage de la publicité politique. Des entreprises comme Facebook et Google continueront d'être confrontées à des pressions croissantes pour qu'elles réagissent efficacement face à ce phénomène.

En Europe, la CCPA a été sous-estimée et il est probable que certaines entreprises européennes ne soient pas en conformité. Les organisations qui ne sont pas en mesure de bien connaître leurs données ne sauront pas lesquelles archiver et risquent d'être hors la loi.

2) Pérennité et dark data

En 2020, il est probable que la viabilité des architectures des réseaux et des centres de données refasse surface comme un défi à relever. Les Technologies de l'Information et de la Communication émettent autant de carbone que l'industrie aéronautique. Pourtant, le cloud est trois fois plus efficace que le stockage sur site en termes de développement durable. Par conséquent, les organisations seront soumises à des pressions croissantes pour gérer efficacement leurs données. Il s'agira de gérer ce qui se trouve dans le cloud, ce qui est sauvegardé sur site, ce qui est important et ce qui peut être supprimé définitivement. Il existe une grande quantité de dark data qui ne seront jamais utilisées, mais qui continuent d'occuper de l'espace et engendre des dépenses inutiles d'argent, de ressources et d'énergie.

3) Dérive de l'IA

L'IA se fait de plus en plus présente au quotidien. Les entreprises qui évoluent dans ce domaine devront doubler leurs efforts pour éliminer ou minimiser les dérives. Cela impliquera le prétraitement et le profilage des données avant même leur utilisation dans des systèmes d'IA et, une fois de plus, la qualité des données sera au centre des préoccupations, mais pour des raisons différentes des années précédentes.

En ce qui concerne la protection de la vie privée dans le cadre de l'IA, nous savons que la qualité de fonctionnement de l'IA dépend des données qui l'alimentent. Ses avantages ne sont plus à démontrer, notamment dans e domaine de la santé. L'acquisition de Fitbit par Google et la sensibilisation accrue à la protection de la vie privée obligeront les gouvernements du monde entier à adopter des lois sur l'anonymat pour encourager la collecte et l'utilisation des données de santé pour le bien commun.

4) Logiciel malveillant

Au cours des trois dernières années, nous avons assisté à une recrudescence des attaques par des logiciels malveillants, et plus particulièrement des ransomware. En 2020, nous pourrions voir le premier exploit 0 day utilisé par un code malveillant sur un grand fournisseur de cloud public, ce qui aurait un impact significatif sur le secteur.

Déterminer comment restituer les données d'une manière rapide, mais logique, devrait être une préoccupation primordiale pour les entreprises en 2020. La protection des données dans le Cloud sera un sujet important au cours des 12 prochains mois. Les équipes informatiques auront besoin de modifier leurs infrastructures afin de pouvoir récupérer leurs données de manière modulaire et de les sauvegarder rapidement.

En résumé, 2020 sera l'année de tous les défis pour l'IT. Les données représentent un atout et un risque en même temps pour les entreprises. Mais en fin de compte, elles représentent surtout une responsabilité. Une stratégie de gestion des données globale, automatisée, indexée et agnostique en matière de cloud est la stratégie à suivre pour une protection des données efficace.