Les trois prédictions phares de Couchbase pour 2019

Rédigé le 09/01/2019
Hu Owen, Couchbase

L'"effet Amazon" déclenchera une réévaluation généralisée de l'infrastructure des bases de données en 2019

Nous avons déjà vu des entreprises migrer d'anciennes bases de données vers des bases de données NoSQL, mais en 2019, cette tendance va fortement se renforcer. AWS a récemment annoncé qu'elle déplacera ses applications centrales d'Oracle vers une base de données NoSQL. Ce qui devrait servir d’encouragement nécessaire pour la migration d’autres entreprises. Dans un monde où les données sont omniprésentes, les entreprises doivent répondre aux attentes croissantes de leurs clients. Ce qui signifie qu'elles doivent accroître leur agilité et réaliser à quel point les données qu'elles collectent ont de la valeur. Ces nouvelles priorités exigent que l'on s'éloigne des données structurées de manière rigide pour s'orienter vers d'énormes volumes de données disparates, ce qui implique de choisir une base de données qui s'articule autour de ces besoins.

Analyses de Big Data en 2019 - moins volumineux, plus rapide

Alors que le Big Data Analytics a fait la une des journaux, l'Analyse Opérationnelle est en train d'émerger comme une voie vers un retour sur investissement plus rapide, où l'exigence n'est pas l'énorme volume de données, mais la vitesse. Jusqu'à récemment, l'analyse en temps réel des données pour appuyer les décisions d'affaires n'était qu'une chimère : retenue par les contraintes du Big Data, avec de longues périodes d'ETL, des bases de données relationnelles lentes et le besoin d'entrepôts et de lacs de données. Cela a rendu l'analyse des données très lourde en termes d'infrastructure et de processus et souvent difficile à justifier.

En 2019, nous verrons une forte augmentation du nombre de solutions d'Analyse Opérationnelle en cours de conception et de déploiement. L'IoT et le secteur manufacturier seront à l'origine d'une grande partie de cette demande, mais des secteurs tels que le retail, la banque et les télécommunications commenceront également à se tourner vers l'Analyse Opérationnelle. Car il existe une opportunité d'utiliser ces connaissances pour affiner les offres et améliorer l'expérience client. En 2019, on peut s'attendre à ce que, grâce aux progrès de la technologie, des bases de données permettent enfin d'analyser les données à la fois en termes de vitesse et d’échelle - plutôt que de devoir choisir l'une ou l'autre. Les bases de données NoSQL en mémoire permettront une analyse en temps réel sans ETL, sans entrepôt de données et sans lac de données.

En 2019, le shopping sera axé autour de l’intelligence et non de la performance

En 2019, nous verrons un grand bond en avant dans l'utilisation de l'analytics par les retailers. Par exemple, le week-end du Black Friday est de moins en moins axé sur la performance et de plus en plus sur l'intelligence. Mais simplement proposer des bonnes affaires n’est plus suffisant pour vraiment se différencier de la concurrence. Avec les ventes et les promotions du Black Friday qui commencent plus tôt chaque année, les vrais gagnants seront les retailers qui utiliseront ce temps supplémentaire pour livrer un contenu personnalisé et en temps réel aux clients pendant la période préparatoire et le jour même - puisqu'ils peuvent tenter les gens avec des offres pour des produits qu'ils veulent réellement acheter. Après tout, qui veut voir une offre spéciale pour des chaussures qu'il a acheté la semaine dernière ? Une chose est sûre, pour fidéliser les clients il ne faudra plus se contenter de proposer des promotions mais en proposer sur des produits qui les intéressent.