IBM, qui a participé à l’élaboration des lignes directrices du groupe d’experts de la Commission européenne en matière d’éthique de l’IA, s’engage à les mettre en œuvre

IBM, qui a participé à l’élaboration des lignes directrices du groupe d’experts de la Commission européenne en matière d’éthique de l’IA, s’engage à les mettre en œuvre

Rédigé le 08/04/2019
Communiqué de IBM

Ce jour, lundi 8 avril, l’Union européenne est la première organisation internationale à publier ses lignes directrices sur l’élaboration et la mise en œuvre de standards éthiques de l’intelligence artificielle. Ces standards constitueront une feuille de route de référence en matière d’éthique des nouvelles technologies d’IA à l’international.

Les lignes directrices de l’UE définissent une IA éthique et digne de confiance basée sur trois composantes. Elle doit premièrement se conformer à la législation en vigueur, notamment en ce qui concerne la confidentialité des données et doit adhérer à certains principes éthiques tels que le respect de l’intégrité humaine, la prévention de préjudices, l’impartialité et la transparence afin d’éviter tout impact négatif sur la société.

IBM a joué un rôle déterminant dans leur élaboration grâce à la participation de Francesca Rossi, IBM AI Ethics Global Leader, au sein du groupe d’experts de la Commission européenne. Ces lignes directrices reflètent l’engagement de longue date de l’entreprise à l’égard du pilotage de nouvelles technologies éthiques.

« Les nouvelles lignes directrices de l’Union européenne sur la fiabilité de l’intelligence artificielle définissent des standards internationaux pour la création d’IA éthiques et totalement responsables. IBM est fier de promouvoir ces lignes directrices puisqu’elles reflètent nos différents principes mis en œuvre depuis longtemps et d’avoir pris part au travail mené par le groupe d’experts ayant développé ces lignes directrices. IBM a la certitude que cette approche réfléchie offre un excellent exemple aux autres Etats et régions du globe. Nous sommes donc impatients de participer pleinement à l’application de ces lignes directrices à l’échelle internationale » déclare Nicolas Sekkaki, Président d’IBM France.