Podcast: Guillaume Gombert, directeur de projets stratégiques chez Fabernovel

Podcast: Guillaume Gombert, directeur de projets stratégiques chez Fabernovel

Rédigé le 25/06/2020
Philippe Nieuwbourg

Un podcast passionnant avec l'un des auteurs du livre Gafanomics, publié aux Editions Eyrolles. Il nous explique ce que les Gafa ont à nous apprendre, par leurs méthodes de travail, leurs relations avec leurs clients, leur maitrise des données, etc. Un podcast un peu plus long que d'habitude, mais prenez votre temps, ça vaut le coup :-)


Ce livre décrypte les 7 « super-pouvoirs » qui ont permis aux GAFA de s’imposer aussi rapidement, et qui dessinent les contours du changement de modèle en cours :
- Le client gratuit : tout le monde est client, même ceux qui ne payent pas
- La conception inversée : les problèmes comme source de création de valeur
- Le management pirate : un nouveau mode de gestion des talents
- L’entreprise magnétique : l’agrégation de portions de valeur
- L’entreprise temps-réel : l’adaptation instantanée
- L’entreprise infinie : la croissance à coût nul
- L’entreprise intime : la personnalisation à grande échelle

Surtout, ces super-pouvoirs permettent d'agir. Chaque entreprise trouvera ainsi des exemples et des tactiques ayant prouvé leur efficacité dans l'art difficile de l'aïkido stratégique avec les GAFA. Car, pour jouer à armes égales avec eux, mieux vaut utiliser leurs forces à son propre profit.

C'est ce que nous explique Guillaume Gombert, directeur de projets stratégiques chez Fabernovel, que nous avons rencontré et à qui nous avons posé quelques questions :

- Dans votre livre, vous mettez en avant 7 super-pouvoirs, 7 manières de travailler qui auraient changé les règles de l'économie. Prenons le premier de ces super-pouvoirs, le client est gratuit, c'est à dire que tout le monde est client, même s'il ne paye pas. Expliquez-nous. Cela signifie-il que l'entreprise gagne de l'argent autrement (avec les données par exemple), ou qu'elle n'a pas besoin d'en gagner ?
- J'ai également repéré deux super-pouvoirs assez "disruptifs": le management pirate, et l'entreprise temps réel. Est-ce réaliste dans notre culture et notre système d'éducation français de viser ces super-pouvoirs ?
- Vous parlez de "nouvelle économie". Ce terme était déjà à la mode à la fin des années 90, quand on a cru que les règles de base de l'économie avaient changé. Il n'en était rien, et la bulle internet a explosé, faisant perdre des milliards. En quoi est-ce différent aujourd'hui ?
- Est-ce que le super-pouvoir des Gafa n'est pas finalement un sujet que vous évoquez peu, celui de la langue. Aucun Gafa ne s'exprime autrement qu'en anglais, l'esperanto des technologies. Un futur Gafa pourrait-il réussir au niveau mondial en choisissant le français ?
- Vous suggérez, pour se développer, de s'associer, de se connecter aux Gafas. N'est-ce pas vendre son âme, et ses données, au diable, et juste retarder sa propre disparition ?