Les produits de la mer durables bénéficient de la technologie IBM Blockchain pour retracer leur parcours de la mer à la table

Les produits de la mer durables bénéficient de la technologie IBM Blockchain pour retracer leur parcours de la mer à la table

Rédigé le 29/06/2020
Communiqué de IBM

Les principaux producteurs norvégiens de produits de la mer se tournent vers la technologie blockchain pour fournir des produits de haute qualité et totalement traçables.

Atea, IBM (NYSE: IBM) et Sjømatbedriftene, l'Association norvégienne des produits de la mer, ont annoncé aujourd'hui une nouvelle collaboration intersectorielle autour de la technologie blockchain. Elle vise à utiliser cette technologie pour partager les données de la chaîne d'approvisionnement au sein de l’industrie norvégienne des produits de la mer afin de fournir des produits plus sûrs et de meilleure qualité aux consommateurs du monde entier.

Plusieurs entreprises norvégiennes de produits de la mer alimentent actuellement le réseau avec leurs données. Parmi elles, Kvarøy Arctic, un des principaux fournisseurs de saumon d'élevage naturel, qui commencera bientôt à livrer des produits aux principaux détaillants des États-Unis et du Canada en utilisant cette technologie de suivi et de provenance. BioMar, un des principaux fournisseurs d'aliments pour poissons de haute qualité, a également rejoint le réseau. Ainsi les producteurs nordiques peuvent fournir des informations sur l'origine et la qualité de leurs produits ainsi que sur la qualité des aliments consommés par les poissons.

Les produits de la mer norvégiens sont connus pour leur qualité et le pays en a exporté plus de 2,7 millions de tonnes en 2019, soit l'équivalent de 25 000 repas par minute. Cependant, l’origine du poisson, ses conditions d’élevage et de stockage ou encore la réduction du gaspillage alimentaire restent des préoccupations majeures pour les consommateurs qui se soucient profondément de la durabilité.

Robert Erikson, CEO de l’association norvégienne des produits de la mer, voit en cette technologie une avancée significative dont l’impact sera positif sur l’avantage compétitif de l’industrie.

La technologie blockchain offre aux producteurs la possibilité de créer « une version unique de la vérité » sur les étapes de la chaîne d’approvisionnement, afin de permettre aux consommateurs de retracer l’histoire de leur produit jusqu’à sa source. Les producteurs peuvent également partager des informations complémentaires sur le produit telles que l’histoire relative à son lieu d’origine ou des conseils de préparation par exemple. Le réseau permissionné blockchain enregistre les données sur le lieu et la date de pêche, les étapes logistiques comme le transport ou le passage aux douanes ainsi que la température. Toutes ces informations peuvent ensuite être partagées avec les parties prenantes autorisées.

D'après l’une des dernières études IBM Study, 71% des consommateurs considèrent la traçabilité comme importante et sont prêts à payer un supplément pour les marques capables de fournir la traçabilité de leurs produits. Les consommateurs demandent également davantage de documentation sur les aliments qu’ils consomment. Ce nouveau réseau basé sur la technologie blockchain va permettre aux consommateurs de connaître le fjord d’où le poisson provient, son alimentation et si la ferme d’élevage respecte des pratiques écoresponsables. Les services de douanes pourront accéder plus facilement aux informations nécessaires sur le volume et l’origine d’un chargement pour en faciliter le passage en douane. La blockchain aide à promouvoir une chaîne d’approvisionnement plus transparente et plus efficace, tout en partageant les informations nécessaires aux parties prenantes autorisées. En partageant toutes ces informations facilement, les producteurs de produits de la mer misant sur la qualité pourront mieux valoriser leurs produits afin de rémunérer les pêcheurs en conséquence.